Partagez | .
 

 SUJET COMMUN #2 | Faites l'amour, pas la guerre. Plus facile à dire qu'à faire!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #2 | Faites l'amour, pas la guerre. Plus facile à dire qu'à faire! Lun 24 Juin - 2:07

Il regarda sa sœur, d’accord Emma avait raison, ils avaient dépassé les bornes. Mackenzie avait des limites et ils les avaient atteint semblait-il. Makan se leva peu de temps après elle, il semblait vraiment la connaître, il savait exactement quoi faire, Aidan le constata lorsque la jeune femme accepta la présence du légiste près d’elle. Em en profita pour dire que s’ils se mariaient elle n’en serait pas surprise. En effet, elle avait raison, il acquiesça de la tête et se disait que lui aussi les verraient bien mariés, mais qu’il ne pensait pas être invité. Tant pis, si elle finissait par au moins être capable de lui adresser la parole se serait un bon début. Il en était là dans sa réflexion lorsqu’Em se remit à dire qu’ils étaient semblables. Il écouta attentivement ce qu’elle avait à dire. Il eut un sourire lorsqu’Emma lui fit savoir que Mac était celle qui se battait avec les mecs lorsqu’ils lui en faisaient baver. Il se souvenait en effet de cette adolescente là, en fait, il avait même admiré cette jeune fille qui ne s’en laissait pas imposé.

Il fronça les sourcils lorsque sa douce leur raconta pourquoi Mac était entrée dans les forces de l’ordre, encore plus quand elle lui fit part que Mackenzie se réveillait en hurlant. Il imaginait très bien cette petite fille dans ce lit inconnu qui se réveillait en hurlant à cause des sévices qu’elle avait subit. Les muscles de sa mâchoire se crispèrent. Il était en colère, vraiment en colère contre cette cinglée qui leur avait donné naissance. Il continua à écouter et jeta un regard en biais à Liam qui hocha à peine la tête en signe de compréhension. Il comprenait mieux ce qu’Emma tentait de lui expliquer, en effet, Aidan était les mauvais souvenirs car il provenait de la même mère, celle qui avait fait souffrir Mackenzie les premières années de sa vie.

Lorsque la jeune femme termina son petit laïus, Mac et Mak revenait vers eux. Ils s’installèrent sans un seul mot. Aidan regarda Emma, lui prit le visage dans la main et l’embrassa. C’était la première fois qu’il démontrait autant d’affection en public à la jeune femme mais après tout ce qu’elle venait de lui faire réaliser, elle le méritait. Il savait ce qu’il avait à faire maintenant et ferait tout ce qu’il pourrait pour ne pas nuire à sa sœur et tenter de gagner son respect.
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t260-liam-you-can-love-someone-so-muchbut-you-can-never-love-people-as-much-as-you-can-miss-them
avatar


■ En ville depuis le : 27/05/2013
■ Messages : 125
■ Pseudo : Munchers

■ J'ai : 36 ans
■ Je suis : En amour avec sa belle Sarah
■ Je suis : propriétaire du Shamrock
■ Mon adresse : Centre-ville, #321

■ Célébrité : Alexander Skarsgård
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Proposez!

Liam R. Fitzpatrick

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #2 | Faites l'amour, pas la guerre. Plus facile à dire qu'à faire! Lun 24 Juin - 4:18

Entendre la douce et gentille, quoique parfois survoltée, Emma les menacer de les massacrer si jamais il leur prenait l'envie d'aller raconter à Mackenzie la furie ce qu'elle leur avait confié avait de quoi donner envie de rire. Néanmoins, Liam ne le fit pas. Ce qu'elle leur raconta lui fit dresser les petits cheveux sur la nuque. Il ne savait que partiellement ce qu'avait vécu Mackenzie, Aidan ne lui ayant pas tout raconté. Du reste, Liam ne voulait pas trop en savoir. C'était du domaine privé et même si ce qu'elle avait vécu comme calvaire durant les années passées auprès de leur putain de mère était horrifiant, il jugeait préférable de ne pas tout savoir. Lui-même aurait été mortifié si on avait appris que son père le battait régulièrement étant enfant. Ce n'était pas de leur faute et pourtant, c'était eux qui avaient honte. La vie était franchement mal faite.

Lorsque Liam vit le visage d'Aidan se fermer, il compris à quel point son meilleur ami avait le goût du sang. Le sang de cette pute qui avait fait vivre l'enfer à sa soeur. Il le comprenait aisément. Si son père avait toujours été de ce monde et qu'il avait eu le malheur de lever à nouveau la main sur sa chère maman, Liam l'aurait tué de ses propres mains. Et il détestait avoir du sang sur les mains pour mourir. Il n'y avait que pour une toute petite poignée de personnes qu'il tuerait sans hésiter. Alors quand Aidan lui jeta un bref regard, Liam compris. Bientôt, ils auraient à faire des petites recherches. Et Liam se ferait une joie d'aider Aidan à les effectuer.
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #2 | Faites l'amour, pas la guerre. Plus facile à dire qu'à faire! Lun 24 Juin - 4:30

Si Mackenzie avait su qu'Emma avait confié à son petit amie qu'elle était sujettes aux terreurs nocturnes, Mac l'aurait probablement trucider. Donner des munitions à son ennemi, c'était une chose qu'elle ne voulait aucunement. Alors heureusement pour Emma, Mackenzie ignorait de quoi ils avaient discuté pendant leur absence. Tant mieux à vrai dire. Elle préféra également ne pas remarquer qu'Aidan avait embrassé Emma. Valait mieux pas. Par-contre, la jeune femme pouvait - étrangement - lire sur le visage de son... frère comme dans un livre ouvert. Il était furieux. Non, pire. Enragé. Et Mackenzie savait ce qu'une personne enragée pouvait faire. Subitement, elle eut un flash de son passé. Sa mère. La pétasse. Celle qui l'avait livrée en pâture à ses amants de passage. Pour une raison dont Mac ne se souvenait pas, sa mère était furieuse contre elle et serrait les dents, une main levée comme pour la frapper. C'était peut-être de voir Aidan faire la même tête qui l'effraya, car elle se recroquevilla instinctivement et porta la main à sa ceinture pour toucher son arme.

Elle dû prendre sur elle pour se calmer, pour empêcher ses mains de trembler. Il fallut qu'elle se parle pour parvenir à se convaincre qu'Aidan ne la toucherait pas. Il avait promis qu'il ne voulait pas lui faire du mal et elle devait se rappeller que jusqu'à maintenant, pendant ces six longs mois, il avait tenu parole. Mieux, il lui fournissait même une garde rapprochée, 24 heures sur 24. Et il détestait lui aussi cette femme qui lui avait fait vivre l'enfer. Ce fut ce qui l'aida à se calmer... même si son coeur battait comme un fou, tellement vite qu'elle avait peur qu'il ne sorte de sa poitrine.

- Est-ce que c'est possible de me débarrasser de tes gorilles, s'il-te-plait? Ils me compliquent la vie, se font remarquer et ça commence à faire jaser. Il n'y a que Liam qui soit discret... mais je n'aime pas l'avoir sur mes talons quand même.

On ne pourrait pas dire qu'elle ne faisait pas d'efforts! Elle y avait même mis les formes en disant "s'il-te-plait"! Ce n'était peut-être pas malin de s'arranger pour les semer - quoique pas toujours facile - mais c'était épuisant de savoir qu'elle avait constamment quelqu'un sur ses talons. De plus, ça la rendait franchement nerveuse. S'il fallait que quelqu'un finisse par identifier sa garde rapprochée, elle aurait des comptes à rendre. De sacrés ennuis.

- Sans compter que si jamais ça sort pour nous deux, je suis finie.


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #2 | Faites l'amour, pas la guerre. Plus facile à dire qu'à faire! Mer 3 Juil - 19:28

Depuis qu'il avait mis les pieds dans cette salle et que la vérité au sujet de sa relation avec Emma avait éclaté au grand jour, il s'attendait à ce que Mackenzie lui demande de la débarrasser de ses hommes. Il pouvait comprendre qu'ils lui compliquaient l’existence et que ça la rende mal à l'aise, mais malgré tout, Aidan n'accèderait pas à sa demande. Ses hommes étaient là pour la protéger et ils resteraient sur ses talons tant et aussi longtemps qu'Aidan le jugerait nécessaire... ce qui ne plairait pas à sa soeur, il en était persuadé. Comment lui faire comprendre que ce n'était que pour lui éviter de fâcheuses mésaventures? S'il le lui disait, elle rétorquerait que c'était lui qui amenait les mésaventures dans sa vie. Ce en quoi elle n'aurait peut-être pas tort d'ailleurs. Cependant, entre choisir d'importuner sa soeur en lui mettant sur le dos des gardes du corps - ses gorilles comme elle aimait à les appeler - ou la savoir morte parce qu'on avait découvert qu'elle était sa soeur, le choix d'Aidan était vite fait. Qu'elle lui en veuille tant et aussi longtemps qu'elle le souhaiterait, Aidan n'allait pas compromettre la sécurité de la jeune femme pour le plaisir d'entrer dans ses bonnes grâces.

- Je suis désolé, tu vas m'en vouloir, mais il est hors de question que je les rappelle. Ils sont là pour te protéger et ils le feront tant et aussi longtemps que ça sera nécessaire.

Il pouvait cependant essayer d'améliorer le sort de sa soeur tout en continuant à la protéger. Elle ne serait peut-être pas heureuse de sa proposition, mais c'était le plus qu'il pouvait faire dans les circonstances actuelles. Il fallait qu'elle oublie l'idée de se débarrasser de ses gardes du corps comme elle l'avait déjà tenté par le passé et il fallait qu'elle se fasse à l'idée qu'elle était sa soeur et qu'il la protégerait envers et contre tout. Contre elle-même s'il le fallait.

- Par-contre, ce que je peux faire, c'est de leur demander de se faire plus discrets. Ils vont sûrement avoir besoin de s'adapter, mais si ça peut te simplifier un peu la vie, on peut faire les choses ainsi. C'est toi qui décide.

Toute cette histoire aurait pu en rester là, car Mackenzie avait accepté sa proposition, mais il y avait - de toute évidence - un autre sujet qui la chicottait. Avec ce qu'Emma avait révélé concernant les raisons de Mac d'avoir choisit de devenir flic, Aidan était à même désormais de comprendre pourquoi ce sujet était si important pour elle. Il y avait un peu réfléchi depuis que Makan s'était pointé au Shamrock. Il n'avait pas de solution miracle à proposer à sa soeur, malheureusement. Par-contre, il était venu à avoir une idée. Elle n'était pas parfaite, mais il pensait que les bons états de services de Mackenzie, son dossier sans taches et son entourage pourraient la sortir de ce mauvais pas si jamais leur relation venait qu'à être connue de tous.

- J'y ai un peu réfléchi et même si je doute que ça puisse te satisfaire à 100%, je penses que le plus simple serait de dire que tu n'étais au courant de rien et te tenir à cette déclaration. Il va sûrement y avoir une enquête sur toi et tes agissements, mais ton dossier sans taches et ladite enquête devraient te sortir de ce pétrin. Et si on m'interroge, je dirai la vérité: que je t'ai vue un jour au centre commercial, que tu ressemblais à ma mère comme deux gouttes d'eau et que j'ai fait faire une petite enquête à ton sujet. Et quand j'ai su que tu étais ma soeur, je t'ai mise sous protection. Le seul bout qu'on ne mentionne pas, c'est notre rencontre dans le métro.

Aidan la vit bouillir un moment, mais n'en fut guère surpris. Il savait que cette histoire ne lui conviendrait pas, mais c'était tout ce qu'il avait trouvé pour la sortir du pétrin. Si elle avait mieux à proposer, il était bien prêt à peaufiner le plan avec elle... mais avec la question que Mackenzie lui avait posée, Aidan doutait qu'elle aie eu une idée pour se sortir de là en cas de besoin.

- Je sais, c'est un mensonge, mais si ça peut sauver ta carrière chez les flics, c'est ce qu'on doit faire. Et si ça m'éclabousse, Ronan me sortira de là, c'est son job.

Il allait lui demander si elle acceptait cette manière de faire lorsqu'une infirmière entra dans la pièce et leur annonça que c'était leur tour. Aidan soupira en se levant de son siège et ne pu s'empêcher d'avoir un petit sourire amusé sur les lèvres lorsqu'il vit sa soeur blêmir et jeter un coup d'oeil inquiet à Makan. Décidément, ils se ressemblaient bien plus que Mac ne voulait bien l'admettre. Pour sortir de la pièce, Aidan la laissa passer devant lui et lorsqu'elle arriva à ses côtés, elle lui souffla tout bas que c'était d'accord.

Et un autre problème de réglé!

Ne restait plus maintenant qu'à faire sa bonne action de la journée. Ça ne voulait pas dire que ça plaisant pour autant!
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #2 | Faites l'amour, pas la guerre. Plus facile à dire qu'à faire!

Revenir en haut Aller en bas

SUJET COMMUN #2 | Faites l'amour, pas la guerre. Plus facile à dire qu'à faire!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Streets of Philadelphia :: General Hospital

-