Partagez | .
 

 Life moves very fast. It rushes from Heaven to Hell in a matter of seconds.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t153-kayla-a-bad-review-is-like-baking-a-cake-with-all-the-best-ingredients-and-having-someone-sit-on-it
avatar


■ En ville depuis le : 13/01/2013
■ Messages : 344
■ Pseudo : Hunny B.

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : mariée à James
■ Je suis : Propriétaire du Kayla Bakery & Coffee Shop
■ Mon adresse : Est au 380

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Hummm... 1?

Kayla M. Rydell

Message(#) Sujet: Life moves very fast. It rushes from Heaven to Hell in a matter of seconds. Jeu 23 Jan - 2:06

Lorsqu'elle entendit frapper à la porte vitrée de la pâtisserie, Kayla leva la tête et eut un sourire en reconnaissant la bouille de Jeremy, son fils. A ses côtés, se tenaient son ami Sam et son père. C'était au tour des Maguire d'accompagner les garçons à leur entraînement de natation et Thomas – le père de Sam – venait reconduire Jeremy à la pâtisserie, comme convenu. La jeune femme délaissa ses comptes et s'empressa d'aller ouvrir pour laisser entrer son fils. Kayla proposa une part de gâteau aux Maguire, mais Tom dû refuser, car ils avaient encore une course à faire avant de rentrer à la maison. Après avoir verrouillé la porte vitrée, Kayla retourna derrière le comptoir afin de terminer de compter sa caisse, Jeremy sur les talons.

- J'ai réussi à sauver un peu du framboisier que tu aimes tant. Tu veux ta part tout de suite ou tu préfères qu'on attende James? interrogea Kayla comme son fils rapprochait du comptoir le tabouret qui était toujours près du téléphone. Il ne devrait pas tarder. ajouta-t-elle en jetant un coup d'oeil à sa montre.

Ce fut grâce à bref instant où elle avait levé la tête que Kayla eut le temps de pousser Jeremy en bas du tabouret pour le forcer à se cacher sous le comptoir. Elle ne pouvait pas l'envoyer à la cuisine et du reste, elle voulait l'avoir en permanence sous les yeux.

Pourquoi avait-elle sentit le besoin de cacher son fils et qu'elle n'avait pas réfléchit davantage avant d'agir? Parce que Kayla avait vu des hommes – de par leur corpulence – s'approcher de la porte de son commerce, un genre de bâton de baseball à la main. La jeune femme n'eut qu'à peine le temps d'appuyer sur le bouton de l'alarme caché sous le comptoir quand la vitre de la porte éclata sous l'impact.


HJ: Désolée, c'est loin d'être super. J'espère que vous pourrez faire quelque chose avec ça! Au besoin, j'édite, il suffit de le dire!



You walk in and my strength walks out the door
Say my name and I can't fight it any more
Oh I know, I should go
But I need your touch just too damn much
Loving you, yeah, isn't really something I should do
I shouldn't wanna spend my time with you ya
Well I should try to be strong, I should try to be strong
But baby you're the right kind of wrong
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 19/10/2012
■ Messages : 109
■ © Avatar : Athéna

Sharp-Eye

Message(#) Sujet: Re: Life moves very fast. It rushes from Heaven to Hell in a matter of seconds. Dim 26 Jan - 2:41

Chaz fit signe à ses deux acolytes. Ils étaient devant la boutique de la pâtissière, un sourire étira ses lèvres. Ses patrons voulaient qu’elle ait peur la petite. La seule chose à laquelle ils n’avaient pas pensé, c’était que Chaz et ses amis n’étaient pas de simples malfaiteurs. Ils aimaient la bagarre, ils avaient le feu au sang et surtout, ils aimaient beaucoup trop la cocaïne. Mais celui qui faisait l’intermédiaire ne semblait pas avoir remarqué se vis en eux. C’est donc accompagné d’une bonne rasade de poudre blanche qu’ils s’étaient présenté devant le commerce. Il n’avait pas vu la jeune femme cacher son fils derrière le comptoir, de toute façon, il s’en serait fiché complètement. Il s’élança et brisa la vitrine de la porte avant de signaler à ses compagnons que la porte était grande ouverte. Il entra.

Marty suivit Chaz à l’intérieur. Ils étaient frères, mais autant Chaz était blond, autant il était noir. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’ils avaient choisit de ne pas avoir le même nom de famille, c’était plus facile ainsi. Il s’essuya le nez, il avait les narines frémissantes après avoir prit sa douce et maintenant il regardait la jeune femme et salivait. Elle était très jolie cette petite mère, mais elle avait la flamme dans l’œil, cette flamme qui dit « Vous ne m’aurez pas si facilement », il les adorait celle là, elles étaient combative, il aimait la résistance. Ils avaient pas dit de ne pas faire de mal à la jeune femme? Pfff, ils n’étaient pas là pour se salir les mains, alors il pouvait bien prendre une compensation non? Il s’approcha et tapa sur le comptoir avec sa batte.

Gus secoua la tête, un sourire béat s’affichait sur son visage. La baston promettait, il était content d’ailleurs de la situation, il avait le sang qui bouillait dans ses veines, il avait envie de taper sur quelques chose, sur quelqu’un. Lorsque Marty frappa de sa batte sur le comptoir, ce fût comme un élément déclencheur dans la tête de Gus. Il s’élança et tapa sur la jeune femme devant lui, dans les jambes. Elle s’était protégée la tête pensant qu’il taperait le haut du corps en premier, ayant anticipé ce geste, il avait frappé plus bas à la place. Il se mit à rigoler comme un dément.


H.J.: Si tu n'aimes pas cette façon, on changera ça
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t153-kayla-a-bad-review-is-like-baking-a-cake-with-all-the-best-ingredients-and-having-someone-sit-on-it
avatar


■ En ville depuis le : 13/01/2013
■ Messages : 344
■ Pseudo : Hunny B.

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : mariée à James
■ Je suis : Propriétaire du Kayla Bakery & Coffee Shop
■ Mon adresse : Est au 380

■ Célébrité : Meghan Ory
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Hummm... 1?

Kayla M. Rydell

Message(#) Sujet: Re: Life moves very fast. It rushes from Heaven to Hell in a matter of seconds. Jeu 30 Jan - 2:12

Ils furent trois à faire éruption dans son petit café. Elle ne pouvait pas voir leurs visages parce qu'ils portaient des masques, comme on aurait pu s'en douter. Lorsque le premier type se mis à taper sur le comptoir avec sa batte de baseball, Kayla comprit qu'elle devait s'attendre à pire qu'à un pur et simple braquage. Quand la jeune femme porta le regard sur le deuxième type, elle sut que son instinct ne lui mentait pas. Il avait une drôle de lueur dans le regard, quelque chose qui lui glaça le sang, la poussant à prier pour que la police arrive rapidement... et davantage encore pour que ces trois hommes ne trouvent pas Jeremy caché sous le comptoir. Il fallait impérativement qu'elle détourne leur attention, qu'ils s'intéressent à elle et non à Jeremy.

- Prenez la caisse, la clef de ma voiture, mes cartes de crédits... Je peux même vous remplir un sac de nourriture, n'importe quoi...

Kayla s'abstint cependant d'ajouter « de ne pas nous faire de mal ». Bien décidée à mettre Jeremy à l'abri, la jeune femme pris l'argent dans la caisse et la fourra dans un sac de papier, attrapa ses clefs de voiture et son sac à main. Après quoi, elle traversa de l'autre côté du comptoir et tendit le tout au troisième lascar, celui qui était le plus près d'elle. Mais plutôt que de prendre ce qu'elle lui donnait, il leva la batte de baseball qu'il avait à la main et l'abattit sur elle. Kayla lâcha tout et tenta de se protéger la tête à l'aide de ses bras, mais le maniaque entrepris de la frapper plus bas. Kayla étouffa un cri de douleur, elle ne leur donnerait pas le plaisir de crier parce qu'ils lui faisaient du mal.

Et elle ne voulait surtout pas que Jeremy sorte de sa cachette. Kayla prendrait tous les coups sans se plaindre, mais ils ne toucheraient pas à son fils.



You walk in and my strength walks out the door
Say my name and I can't fight it any more
Oh I know, I should go
But I need your touch just too damn much
Loving you, yeah, isn't really something I should do
I shouldn't wanna spend my time with you ya
Well I should try to be strong, I should try to be strong
But baby you're the right kind of wrong
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 19/10/2012
■ Messages : 109
■ © Avatar : Athéna

Sharp-Eye

Message(#) Sujet: Re: Life moves very fast. It rushes from Heaven to Hell in a matter of seconds. Ven 31 Jan - 3:01

Il n’avait pas comprit ce qui se passait. Sa mère l’avait arraché à son tabouret rapidement et l’avait caché derrière le comptoir. Il avait entendu le verre brisé de la porte, il avait alors comprit que sa mère l’avait soustrait aux yeux des malfaiteurs. Sa mère donna l’argent, ses clés de voiture, mais il avait vu sa mère plié en deux sous un coup qu’on lui avait donné. Il avait peur, il était effrayé mais il ne pouvait pas laisser ses hommes faire du mal à sa maman. Il regarda autour de lui, il vit un long couteau sous le comptoir, c’était celui que sa maman prenait pour couper les pâtisseries. Il le prit dans sa main. Il regarda sa mère qui n’avait pas crié, qui n’avait rien fait pour ne pas attirer l’attention sur lui. Mais il ne le comprenait pas ainsi. Il sortit avec le couteau dans la main et attaqua l’homme qui avait frappé sa main, il lui planta la lame dans la jambe.



Chaz riait de ce que venait faire Gus, il trouvait ça tellement drôle. La jeune femme avait obtempéré, elle avait donné ses clés, son argent. Trop facile, beaucoup trop. Puis, pendant que Gus riait, son rire se transforma en cri de douleur. Chaz regarda, un petit monstre venait de poignarder son comparse à la jambe. Il n’attendit pas, il fonça sur le petit et l’attrapa par le collet.

-Alors, tu veux jouer les héros p’tit? Tu vas payer pour ça gamin.

Il s’élança et frappa le jeune homme au visage de toutes ses forces. Il sentit le nez de l’enfant céder sous ses jointures et il adora la sensation. Il recommença, encore et encore, jusqu’à ce que le visage de l’enfant ne devienne une bouillit informe et sanguinolente. La drogue lui brouillait la vue, il ne contrôlait plus ce qu’il faisait.




Marty était en état de choc. Un gamin, ce foutu gamin avait « piqué » Gus, celui-ci perdait beaucoup de sang. Alors que Chaz tapait sur le gamin, la femme tenta d’aller à son secours, Marty l’arrêta d’un « coup de la corde à linge », une prise de lutte qu’il connaissait bien et qui faisait son effet. La jeune femme tomba sur le dos le souffle coupé par le bras de Marty qui lui était arrivé dans la gorge. Il sentit l’adrénaline le prendre d’assaut, il se mit à frapper la jeune femme à coup de pieds, à coup de batte, il continua jusqu’à ce que le son d’une sirène se fit entendre. Il releva la tête juste à temps pour voir la lumière des gyrophares.

-Allez les mecs, il faut y aller.

Il courut vers la porte et sortit comme l’auto-patrouille apparaissait au coin de la rue.




Gus était tombé dans la banquette lorsqu’il avait reçu le couteau dans la jambe, il avait eu la bonne idée de retiré l’arme de sa blessure. Seigneur, il n’aurait jamais dû faire ça. Il saignait trop, le petit avait bien visé. Il regarda Chaz régler son compte au gamin pendant que Marty s’en prenait à la mère. Mais bien vite, les flics se firent entendre. Marty déguerpit comme un lapin, Chaz le regarda, sembla hésité mais partit en courant. Il n’irait pas très loin, les flics débarquaient déjà et une patrouille partait derrière Chaz. Il ne bougea même pas en voyant l’agent entrer dans le commerce. Il prit le couteau dans sa main, fit mine de se lever pour attaquer et comme il pensait, le flic tira. Il s’effondra et sentit la vie le quitter. Il ne dirait rien, il ne serait pas le mouchard dans cette histoire puisque sa vie n’était plus à présent.
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t157-la-double-vie-de-james-daniel-hawthorne
avatar


■ En ville depuis le : 15/01/2013
■ Messages : 407
■ Pseudo : larson

■ J'ai : 36 ans
■ Je suis : Marié avec Kayla
■ Je suis : Propriétaire du Tony Garage & tueur a gage pour Di Valastro
■ Mon adresse : Est 380

■ Célébrité : Chris Hemsworth
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

James D. Hawthorne

Message(#) Sujet: Re: Life moves very fast. It rushes from Heaven to Hell in a matter of seconds. Ven 31 Jan - 3:38

James arrivait sur place lorsqu’il vit les gyrophares. Une chaleur alarmante monta en lui, une inquiétude. Il entra dans le commerce de Kayla en courant. Le policier tenta de le retenir, mais il alla directement vers sa future femme, s’agenouillant à ses côtés. Elle était inconsciente, mais elle respirait bien.

-Kayla! Kayla!

Il ne voulait pas la brusquer, mais il avait une furieuse envie de la secouer pour qu’elle ouvre les yeux. Il entendit un râle près de lui. Le policier était penché au dessus d’une masse informe, quelqu’un ou quelque chose qui n’avait plus de visage. Il eut un hoquet de surprise quand la lumière se fit dans sa tête. Il se précipita vers le gamin.

-Jeremy, seigneur!

Il prit la main de petit garçon dans la sienne. Il eut l’impression que le petit tenta d’ouvrir les yeux pour le regarder, il tenta de dire quelque chose.

-Ne parle pas mon grand, ça va aller.

Il se tourna vers le policier.

-Appelez une ambulance vite!

Il serra la main de son beau-fils très fort dans sa main, une larme roula sur sa joue. L’enfant eut un soubresaut, on aurait dit qu’il étouffait. James aurait tellement voulut l’aider, il ne le pouvait pas, il aurait fallut une trachéotomie, mais il n’avait pas les compétences pour le faire. Jeremy expira fortement, James eut l’impression de voir le dernier souffle du jeune homme lui échapper. Il serra la main de l’enfant dans la sienne et embrassa ses doigts. Il venait de le perdre, il le savait. Il serra les dents et fit une promesse silencieuse à ce petit homme qu’il avait tant aimé. La promesse de trouver et de tuer ses hommes qui leur avait fait ça à lui et à sa mère. Il n’en dormirait plus s’il le fallait, mais il le ferait.


If today was your last day
And tomorrow was too late
Could you say goodbye to yesterday?
Would you live each moment like your last?
Leave old pictures in the past
Donate every dime you have?
Would you call old friends you never see?
Reminisce old memories
Would you forgive your enemies?
Would you find that one you're dreamin' of?
Swear up and down to God above
That you finally fall in love
If today was your last day
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Life moves very fast. It rushes from Heaven to Hell in a matter of seconds.

Revenir en haut Aller en bas

Life moves very fast. It rushes from Heaven to Hell in a matter of seconds.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Streets of Philadelphia :: Kayla Bakery & Coffee Shop

-