Partagez | .
 

 Is it a crime, to fight, for what is mine?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Is it a crime, to fight, for what is mine? Dim 2 Fév - 0:43

Aidan était fatigué et même le clapotis de l'eau de la Delaware River ne l’apaisait pas. Depuis que le drame était survenu, il n'avait eu de cesse d'essayer de trouver une solution. Dérisoire, certes, mais une solution quand même. Il ne pourrait jamais ramener ce gamin qu'il aimait bien, mais s'il pouvait punir ses meurtriers ou carrément atteindre le commanditaire, Aidan le ferait avec joie. Et il se salirait les mains lui-même s'il le fallait. S'il n'était jamais parvenu à identifier le Caméléon, il était néanmoins d'avis qu'il fallait l'empêcher de nuire. Malheureusement, Aidan savait également qu'il n'avait pas toutes les ressources nécessaires pour parvenir à ses fins. Il ignorait qui se cachait derrière ce pseudonyme ridicule, mais une chose était sûre, cette personne avait les ressources afin de lui compliquer la vie. Et Aidan était sûr et certain qu'il n'était pas le seul à être dans cette situation.

Voilà pourquoi il était sur les docks de la marina à près de deux heures du matin... à attendre son meilleur ennemi, le Parrain en personne.

Ses hommes se tenaient un peu plus loin, avec l'ordre de n'intervenir que si la situation l'exigeait. Cependant, il avait de bonnes raisons de croire que ses hommes n'auraient pas à s'en mêler. Si les informations qu'Aidan avait obtenues étaient justes, Di Valastro avait lui aussi de sacrés pépins à cause de ce satané Caméléon. Peut-être qu'en s’associant et en unissant leurs forces respectives, ils parviendraient à mettre un terme aux magouilles du Caméléon.

C'est à ce moment-là qu'il entendit des bruits de pas dans son dos qui le firent se retourner, car il savait que c'était le Parrain. Son rendez-vous arrivait et il était ponctuel par-dessus le marché. Aidan n'avait pas dit pourquoi il désirait rencontrer Di Valastro, ce dernier devait être curieux. Suffisamment en tout cas pour s'être déplacé aux petites heures du matin.

- Vous pardonnerez le cliché et l'heure tardive de notre rendez-vous, je l'espère. commença Aidan en désignant de la main ce qui les entourait. J'ai pensé qu'une rencontre dans un endroit neutre serait approprié.

Aidan enfouit les mains dans les poches de son manteau en se disant que si ses sœurs ne l'avaient pas tant disputé parce qu'il fumait, il aurait bien grillé une cigarette à ce moment-là.

- Nous ne sommes peut-être pas du même avis pour un tas de choses, mais je crois que lorsqu'il s'agit de la mort d'un enfant, notre vision de la chose est sensiblement la même. Je connaissais un peu Jeremy et j'ai envie de mettre la main sur ce maudit Caméléon. Honnêtement, je voudrais le faire même si je n'avais pas connu le petit.

L'Irlandais s'interrompit et soupira. Décidément cette tragédie lui restait en travers de la gorge. Il n'osait même pas imaginer comment se sentait cette pauvre Kayla. Sa belle Emma qui n'était que son enseignante était bouleversée et avait les larmes aux yeux dès qu'il était question de Jeremy, alors imaginer sa mère...

- Séparément, nous n'avons pas les ressources pour contrer le Caméléon. Je sais que ses activités vous causent autant de tort qu'elles m'en font. Le seul moyen que j'ai trouvé pour arriver à nous débarrasser de lui, c'est de s'allier contre lui.

Et voilà, il avait dit ce qu'il avait dire. Ne restait plus qu'à attendre la réaction de l'Italien.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 25/10/2012
■ Messages : 128
■ J'ai : 67
■ Je suis : Veuf
■ Je suis : The Godfather/Le Parrain Italien
■ Célébrité : Dustin Hoffman
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena


Anthonio Di Valastro


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Is it a crime, to fight, for what is mine? Ven 7 Fév - 21:26

Le Parrain tira une bouffée de son cigare, il venait d’écouter ce que le chef Irlandais avait à dire. Il était arrivé sur les quais en se disant qu’il écouterait, il n’avait pas le choix d’écouter. Seigneur, comment un homme pouvait consciemment laisser quelqu’un tuer un enfant? Annalisa, sa fille, lui avait parlé du petit homme, elle le connaissait. Evangelyne était effondrée, elle l’avait gardé l’avait vu grandir et elle est la meilleure amie de la mère de cet enfant. Le pauvre gamin n’était pas mort d’une balle perdue, non, on l’avait battu jusqu’à ce que son visage ne soit plus qu’une bouillie. James était venu le voir, jamais il n’avait fait ça, jamais. L’homme tremblait de rage et avait demandé à pouvoir tuer ceux qui avait fait ça et s’il trouvait qui était le caméléon, il avait demandé à le tuer de ses propres mains. Tony lui avait dit de commencer par se calmer avant de se lancer dans sa quête, car si lui-même avait été patient, il aurait envoyé lui pour tuer la policière et elle serait morte à l’heure qui l’était. Il hocha la tête.

-Le fantôme est déjà sur le coup, il s’occupe des deux qui sont dans la nature et aussi de faire des recherches sur le caméléon.

Il se voulait calme, mais en vérité il était agité. En effet, en plus de se terrible drame, il était harcelé pour ses permis d’alcool, les agents de salubrité tentait de lui trouver des défauts, mais ils ne trouvaient rien. Heureusement d’ailleurs. Il jaugea son rival. La vie lui avait apprit que quelques fois, il valait mieux s’allier à son ennemi que de faire front à deux ennemis à la fois.

-Je pense que vaut mieux s’allier que de tenter quelques choses chacun de notre côté. Comment vois-tu cette alliance? J’imagine que tu as une idée derrière la tête si tu m’as convoqué ainsi.

Il tira une autre bouffée de son cigare, il avait une petite idée lui aussi, mais il voulait savoir ce que l’homme qui lui faisait face avait en tête. Est-ce que leurs idées se ressemblaient? Il voulait voir comment réfléchissait son rival qui lui avait fait tout de même beaucoup de dommage.



PERSONNAGE DÉCÉDÉ!
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: Is it a crime, to fight, for what is mine? Sam 8 Fév - 1:02

Ainsi donc, le Fantôme était sur le coup. Ça ne surprenait pas Aidan outre mesure. Lui-même avait mis quelques uns de ses hommes sur le dossier « Caméléon  ». Cependant, ça le dégoûtait complètement de se rendre compte que malgré tout le bon vouloir de ses hommes, personne n'arrivait à démasquer cet abrutit qui s'en prenait à des enfants sans défense. Et là, Aidan ne pensait même pas à Stephen, le père biologique de Jeremy, qui devait être sans dessus dessous. Quoique... jusqu'à tout récemment, il n'avait jamais cherché à faire valoir ses droits sur son fils. A supposer qu'il en avait encore. Aidan pris donc bonne note d'envoyer un de ses joyeux lurons jeter un œil sur Stephen. Ne manquerait plus que ce dernier aille faire une connerie pour faire le une des manchettes!

Avait-il une idée derrière la tête pour convoquer Di Valastro? Oh oui. Il avait longuement réfléchi à la proposition qu'il ferait au Parrain. Une proposition honnête où ils gagneraient tous les deux au change. Après, ne resterait plus qu'à s'assurer que les deux parties acceptent de plein gré le fait de collaborer. L'aspect financier de la chose serait une bonne base sur laquelle démarrer.

- En effet, j'ai réfléchis à la question. commença lentement Aidan. Je propose une association de nos deux clans pour n'en former plus qu'un. Avec nous deux à la tête, sur un même pied d'égalité. Mon bras droit et le vôtre s'assurent du bon fonctionnement et du fait que tout se déroule dans les règles. Au niveau financier, je propose qu'on apporte tous deux la même somme d'argent afin de garder nos opérations désormais communes à flot.

Venait maintenant la partie la plus délicate de l'idée qui était la sienne. Aidan avait essayé de trouver une autre manière de procéder, mais au final, rien n'était parfait, aucune solution n'était possible sur le long terme, il avait donc dû prendre le parti de revenir à l'idée de base.

- En tant qu'associés, nos hommes devront travailler ensembles. Les membres de ma famille bénéficieront de votre protection et votre famille de la mienne. Et finalement, advenant le cas où il m'arriverait quelque chose, vous seriez le seul maître à bord. Même chose s'il devait vous arriver malheur.

Ce n'était peut-être pas parfait, il avait peut-être mal expliqué son point, mais Aidan espérait que Di Valastro verrait à quel point ils avaient tout à gagner en s'associant.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 25/10/2012
■ Messages : 128
■ J'ai : 67
■ Je suis : Veuf
■ Je suis : The Godfather/Le Parrain Italien
■ Célébrité : Dustin Hoffman
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena


Anthonio Di Valastro


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Is it a crime, to fight, for what is mine? Sam 8 Fév - 12:53

Aidan avait réfléchit à la question, Tony n’en doutait pas un instant. Il écouta les arguments et les propositions de son opposant. Ce que l’Irlandais proposait avait un sens, mais il restait stoïque ne voulant pas démontrer aucune émotion. Sa façade avait toujours été sa meilleure arme, même avec ses enfants. Lorsqu’Aidan arriva au bout concernant les bras droit, Di Valastro pensa à Richard. Ce dernier ne serait probablement pas d’accord avec cette association, ce dernier était distant ces derniers temps et Tony pensait à le remplacer à sa table. Mais rien n’était encore sur. Il regarda l’Irlandais, il n’y avait pas à dire, l’offre était intéressante. Un seul point méritait d’être soulevé, en fait, même deux.

-Tout d’abord, interdiction de tenter quoi que ce soit contre l’autre. C’est-à-dire, tu n’essayes pas de me tuer et je n’essaye pas de te tuer. C’est un bon échange de service non?

Il leva les épaules et les mains comme en signification que c’était ce qu’il y avait de plus logique. Leur organisation se protègeraient les uns les autres, il fallait bien qu’ils se protègent l’un et l’autre non? De toutes façon, il n’avait pas envie de se mettre à dos l’Irlandais, les temps étaient difficile en ce moment et il avait besoin d’allier autant que l’Irlandais. Il continua donc avec son deuxième point important.

-S’il m’arrive quelque chose, mon bras droit deviendra ton bras gauche. C’est-à-dire qu’il aura les mêmes droits que ton bras droit. Même chose pour ton bras droit s’il t’arrive quelque chose. Il faut aussi que ce soit clair que s’ils nous arrivent quelque chose à tous les deux, les bras droit nous succèdent. On ne peut pas se permettre de donner le pouvoir à n’importe qui.

Déjà qu’il pensait mettre au placard un ami de longue date, ce n’était pas le temps de mettre la sécurité de leur nouvelle « famille » en péril car ils ne sauraient pas choisir leurs hommes de mains.

-J’ai besoin de réfléchir pour prendre une décision importante au sein de mon organisation. Une décision qui sera importante autant pour moi que pour toi dans notre futur commun. L’alliance de nos deux organisations est la meilleure solution, mais je ne suis pas sur que mon bras droit suivra dans cette histoire. Il m’est fidèle, mais je crois que cet « arrangement » pourrait le faire chanceler dans sa fidélité.

Devrait-il se débarrasser de Richard? Le reléguer aux oubliettes et choisir quelqu’un d’autre? Il ne pouvait pas mettre son neveu, personne ne devait savoir pour lui. D’ailleurs, c’était un autre point à soulever.

-Le fantôme restera ce qu’il ait aussi. C’est-à-dire invisible à tous, sauf à moi. S’il m’arrive quelque chose, j’ai une close à mon testament déjà, une lettre lui sera remise et se sera à lui de décider s’il continue avec le chef qui me succède. Il sera libre de sa décision. Si tu n’as pas de nouvelles de lui dans les 48 heures après l’ouverture de mon testament, c’est qu’il se retirera. Tu devras respecter son choix et ne tenter de le trouver ou de le reconnaître. S’il se présente à toi, même Liam ne devras pas savoir qui il est. C’est à prendre ou à laisser. Si tu dis non, je modifierai mon testament pour qu’il ne se présente pas à mon successeur. À toi de voir si Liam pourra comprendre ou non.

Il avait utilisé le prénom de l’homme d’Aidan plutôt que sa fonction pour démontrer qu’il connaissait le lien d’amitié qui unissait les deux hommes. Ils n’étaient pas de simples associés, ils avaient grandit ensembles, alors ce devait être clair pour Aidan, nul ne saurait qui était le fantôme, pas même son meilleur ami.



PERSONNAGE DÉCÉDÉ!
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: Is it a crime, to fight, for what is mine? Lun 10 Fév - 2:36

Di Valastro énonça un terme pour leur nouvel accord qu'Aidan n'avait pas soulevé : ne rien tenter contre l'autre. C'était d'une telle évidence que l'Irlandais n'avait pas jugé nécessaire de le mentionner. A quoi bon s'allier si c'était pour se tirer dans les pattes par la suite? Malheureusement, Aidan comprenait aussi le besoin de mettre cartes sur table avant d'embarquer dans ce projet. Di Valastro serait arrivé avec la proposition qu'Aidan lui avait faite qu'il aurait voulu parer lui aussi à toute éventualité avant d'accepter. Après, concernant le fait que les bras droits leur succèdent en cas de problèmes, il était d'accord. Certes, il n'avait pas envisagé cette possibilité, mais tout compte fait, c'était logique. Ainsi, il y aurait toujours deux membres de chaque « clan » qui veilleraient à leurs intérêts.

- Ça tombe sous le sens. A part se nuire mutuellement, ça ne nous apportera rien de tenter quelque chose contre l'autre. répondit Aidan concernant le fait de ne pas se tirer dans les pattes mutuellement. Prenez le temps de procédez au remaniement de vos troupes, de toute manière, nous avons besoin de temps pour tout mettre en place.

Venait maintenant les clauses concernant le « Fantôme ». En toute honnêteté, Aidan mourait d'envie de savoir qui se cachait derrière ce nom. Et pour que le Parrain le protège comme il le faisait, Aidan n'était pas loin de croire que cette personne lui était très chère. Un membre de sa famille? Son propre fils qui se targuait de ne pas se mêler aux affaires de son père? Néanmoins, il pouvait comprendre que son tout nouvel associé désirait protéger son fantôme. A vrai dire, dans la même situation, il aurait probablement fait la même chose. Concernant l'idée de laisser Liam en dehors de ça, c'était plus agaçant, mais Aidan savait qu'en expliquant à son meilleur ami pourquoi il ne pouvait rien lui dire, ce dernier comprendrait. S'ils avaient su qu'il était question de James, Liam aurait tout de suite juré de garder le secret. Pas pour Aidan ou pour l'organisation, mais bien pour sa Sarah... qui n'était nulle autre que la sœur de ce fameux Fantôme!

- Je ne vous cacherai pas que je me suis toujours demandé de qui il s'agissait, mais nous procéderons comme vous le voulez en ce qui le concerne. De mon côté, je tiens à ce que vous sachiez que je refuse qu'on utilise la carrière de flic de ma sœur, celle de son mari le légiste ou encore celle du copain de mon autre sœur dans la police scientifique.

Et ça, ce n'était pas négociable. Aidan avait juré à Mackenzie que jamais il ne se servirait d'elle, de Makan ou même de Lokelas et il tiendrait sa promesse. Sa sœur commençait à lui trouver quelques bons côtés, il n'irait pas saboter le peu de points qu'il avait gagnés avec elle pour ses activités!
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 25/10/2012
■ Messages : 128
■ J'ai : 67
■ Je suis : Veuf
■ Je suis : The Godfather/Le Parrain Italien
■ Célébrité : Dustin Hoffman
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena


Anthonio Di Valastro


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Is it a crime, to fight, for what is mine? Lun 10 Fév - 3:19

Il hocha la tête aux propos de son opposant qui allait devenir son allié. Oui, ils auraient beaucoup de choses à voir et revoir avant de s’unir. Cependant, il faudrait faire vite tout de même, ils ne pouvaient pas se permettre de perdre trop de temps. Il savait ce qu’il avait à faire de son côté, le Fantôme s’en chargerait rapidement. Il devait parler et introduire son nouveau bras droit avant de révéler le plan des deux chefs à sa troupe. Il savait que quelques uns de ses hommes ronchonneraient, mais ils le suivraient. Il avait déjà éliminé ceux qui avaient manqué de confiance en lui pour Sarah et Liam, donc c’était un problème de moins.

-Un ménage s’impose de mon côté, mais je propose que d’ici une semaine nous réunissions nos troupes. C’est court, mais on ne peut pas se permettre d’attendre très longtemps. Ce Caméléon à déjà fait des dommages, ce garçon ne serait pas mort si nous avions pu unir nos forces avant, j’en suis convaincu.

Il jeta son cigare à l’eau, il en avait terminé pour ce soir avec la fumée. Il eut un sourire lorsqu’Aidan lui fit savoir qu’il mourait d’envie de savoir qui était cet homme derrière le fantôme. James était son neveu, il le protègerait jusque dans la tombe. Aidan avait dit qu’il ferait comme lui voulait pour le fantôme, c’était tant mieux, il voulait que James ait le choix.

-Vous savez, personne dans mon organisation ne sait qui il ait, c’est mieux ainsi. Je peux vous dire que s’il choisit de faire équipe avec vous, il ne vous décevra pas. La preuve, personne ne peut dire qui il est car il sait être discret et sait ne pas se faire repérer.

Il regarda l’Irlandais, ce dernier avait dit qu’on ne pouvait pas utiliser Mackenzie, sa sœur, ni le mari de cette dernière ou le frère du légiste qui travaillait pour la police scientifique. Il hocha la tête.

-Mackenzie n’a rien à craindre de moi, en fait, avant que vous me rencontriez sa sœur, Evy, est venue me voir. Elle m’a remonté les bretelles comme rare sont ceux qui ont pu se le permettre. Elle a du caractère la petite. Elle m’a fait promettre de ne plus toucher à sa sœur ou ceux qui l’entourent. Je n’étais pas pour vous dire ça le soir de notre rencontre, j’aurai démontré une faiblesse devant vous. Maintenant que nous allons travailler ensemble je peux me permettre de l’admettre.

Evy lui avait passé tout un savon, il n’était pas prêt de l’oublier. Elle l’avait touché, elle lui avait fait réaliser ce qu’il avait faillit faire, la priver de la seule famille qui lui restait alors que la policière n’avait rien fait de mal. Elle ne faisait que partager l’ADN d’Aidan après tout. Il avait agit sur un coup de tête et sa belle-fille lui avait fait amèrement regretter. Elle ne pourrait pas le lui pardonner, il le savait.



PERSONNAGE DÉCÉDÉ!
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: Is it a crime, to fight, for what is mine? Lun 10 Fév - 23:31

Si un ménage s'imposait du côté des Italiens, Aidan pouvait prévoir que de son côté aussi ça pouvait figurer à l'ordre du jour. Il savait que certains allaient râler et être contre cette alliance, mais il ne reviendrait pas sur sa décision. Avant de faire cette proposition à Di Valastro, l'Irlandais avait mûrement réfléchi à la question. Et il n'en avait même pas glissé un mot à Liam, c'était tout dire. Il prévoyait de la grogne de son côté également et s'il devait faire le ménage, il le ferait. Malheureusement, il ne pourrait pas laisser sortir de son clan ceux qui le désiraient... Ils en savaient beaucoup trop et pouvaient lui nuire énormément. Ils avaient une semaine – plus ou moins – pour arranger leurs affaires.

- Une semaine ça me semble parfait. Par-contre, je crois qu'on devrait utiliser ma planque comme quartier général. Comme ça, votre manoir ne sera pas envahi et la maison est aménagée en conséquence. Nous pourrions y réunir nos hommes dans une semaine exactement.

Aidan se retint de rire lorsque le Parrain lui confia les misères que sa charmante belle-fille lui avait faites. Evangelyne était allée passer un savon à Di Valastro? Ce qu'Aidan aurait aimé être un petit oiseau ce jour-là! Il n'aurait manqué ce spectacle pour rien au monde! De toute évidence, le caractère bien trempé de Mackenzie était un trait de famille que sa sœur partageait. Que la jolie blonde aie été furieuse contre son beau-père, Aidan le comprenait aisément, mais il devait avouer qu'elle avait du cran pour aller enguirlander comme ça le Parrain en personne! Quoique... Mac lui remontait les brettelles allègrement à lui aussi. Sur ce coup-là, même s'il l'aimait bien, Aidan était soulagé qu'Evy ne soit pas sa sœur. Il en avait plein les bras avec Mia et Mac!

- Le caractère bien trempé, c'est de famille. Mackenzie a le même, ça peut être assez effrayant quand elle s'y met, alors j'imagine assez bien ce qu'Evagelyne vous a fait vivre.

Aidan n'avait pas dit explicitement qu'il entretenait des liens avec sa sœur, mais c'était suffisamment clair pour que son nouvel associé le comprenne. Au moins, Aidan était soulagé : ses proches ne risquaient rien avec cette manœuvre pour contrer le Caméléon. A ses yeux, c'était le plus important. L'arrivée de ses sœurs dans le portrait de famille avait contribué à lui faire voir les choses sous un autre angle. Ce qu'il voyait n'était pas toujours toujours joli, mais il aimait à croire qu'avec le temps, il s'améliorait un peu.

- Quand vous serez prêt, contactez Liam au pub et il vous donnera l'adresse à laquelle où pourra tous se réunir. Si ça vous convient, évidemment.

Après avoir fouillé dans la poche intérieure de sa veste, Aidan en sorti une carte de visite qu'il tendit à l'Italien. Une fois que ce fut chose faite, l'Irlandais tourna les talons pour rejoindre ses hommes qui l'attendaient un peu plus loin.

Il était vraiment satisfait et avait de plus en plus hâte de mettre la main sur ce Caméléon de malheurs.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Is it a crime, to fight, for what is mine?

Revenir en haut Aller en bas

Is it a crime, to fight, for what is mine?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Streets of Philadelphia :: The Piers Marina

-