Partagez | .
 

 SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar
■ En ville depuis le : 19/10/2012
■ Messages : 109
■ © Avatar : Athéna

Sharp-Eye

Message(#) Sujet: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Dim 19 Oct - 23:58


Terror Behind the Walls




Voici donc les quelques règles du sujet commun:

→ Réponse entre 5 et 15 lignes (18 maximum, même si ce n'est pas facile!)
→ Suivez l'ordre de post. Après 48 heures sans réponse, au suivant!
→ On essaie de pas trop traîner pour répondre, histoire que tout le monde puisse participer rapidement et qu'on s'amuse!
→ Cette soirée est donnée afin d'amasser des fonds dans le but de réaménager la morgue qui a explosée... et de l'équiper avec du matériel neuf et à la fine pointe de la technologie! Voilà pourquoi le prix d'entrée était très élevé, soit 500$ par personne. Évidemment, ceux qui peuvent se le permettre sont invités à faire de généreuses donations!

NB: Je n'ai pas réussi à trouver le nom du créateur du gif, alors si jamais vous savez, suffit de le dire pour corriger ça!


Les Participants
→ Mackenzie
→ Makan
→ Raffael
→ Evangelyne
→ Magdalena
→ Ronan
→ Charlie


Mise en situation: Ils sont dans la cellule qui a accueillit Al Capone dans le sous-sol de la prison. Alors que Ronan tente de parler à Evangelyne qui s'emporte et que Mackenzie tente d'entraîner sa soeur loin de l'avocat, la porte de la cellule se ferme en claquant (personne ne sait ce qui l'a fait fermer) et ils sont tous pris dans la même pièce. Pas de réseau rien... ils ne peuvent pas aviser les gens qu’ils sont pris à cet endroit. Magdalena a vu une ombre près de la porte comme celle-ci se fermait brusquement. A-t-elle vu un fantôme?

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Lun 20 Oct - 23:01

Même si Mackenzie s’amusait comme une folle - elle rêvait de voir un fantôme au moins une fois dans sa vie - elle ne pouvait s’empêcher de tenir son mari à l’oeil. Il était en convalescence et au premier signe de fatigue, elle le ramenait illico à la maison. Mais il avait tenu mordicus à être présent à cette soirée qui servait à amasser des fonds pour la morgue, alors Mac s’était pliée de bonne volonté à sa demande. A vrai dire, il aurait voulu faire un voyage sur la lune que Mackenzie se serait fendue en 4 afin de le lui obtenir. Avoir faillit le perdre, surtout après une dispute, lui avait fait voir les choses sous une toute nouvelle perspective.

Malheureusement, entre Makan qu’elle gardait à l’oeil et la visite de la cellule d’Al Capone qui l’intéressait beaucoup, Mackenzie n’était pas au bout de ses peines. Il fallait que son groupe réunisse sa soeur et Ronan. Lui voulait parler à Evy, elle ne le souhaitait pas. Alors pour éviter que ça tourne au drame, Mackenzie avait pris sur elle et avait entraînée sa soeur dans la direction opposée, histoire de séparer l’avocat et la jeune femme. Et bien sûr, pour compliquer les choses, la fouttue porte de la cellule qui claque pour les y enfermer. Et pas de réseau, voilà ce qu’elle avait constaté en attrapant son téléphone dans son sac de soirée minuscule, histoire d'appeler quelqu’un à leur rescousse.

- Bah… au moins, s’il y a un fantôme, on est aux premières loges pour le voir!

Plutôt râté comme tentative de calmer les choses, mais bon, faudrait s’en contenter!


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t131-la-vie-est-une-longue-route-sinueuse-il-faut-choisir-avec-qui-la-parcourir
avatar


■ En ville depuis le : 12/10/2012
■ Messages : 868
■ Pseudo : Miliane

■ J'ai : 36 ans
■ Je suis : en couple avec Mackenzie E. Fletcher
■ Je suis : Médecin légiste
■ Mon adresse : Sud, #36

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Makan A. Kealoha


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Mar 21 Oct - 18:46

La cellule d’Al Capone, après avoir passé tout ce temps dans un lit d’hôpital, il était content d’enfin sortir de chez lui. Il avait tellement eu l’envie de bouger dès qu’il avait ouvert les yeux après son opération. Il avait dû faire les yeux doux à sa douce et lui promettre de rester bien sage pour qu’elle accepte qu’il vienne ici ce soir, mais ça en valait la peine. Son lieu de travail avait explosé, il fallait bien que ce soit reconstruit non? Ce qu’il n’avait pas prévu, c’était que l’oncle de la demi-sœur de sa femme soit avec eux dans leur petit tour. Evy avait eut envie de faire la visite avec eux, c’était bien normal puisque Mackenzie et elle tentait de se rapprocher l’une de l’autre, mais Ronan était là avec sa conjointe. Après que la porte de la cellule ce soit fermée et qu’ils aient constaté qu’il n’y avait pas de réseau, sa jolie petite femme indiqua que s’il y avait des fantômes ils seraient aux premières loges. Il eut un sourire ironique aux lèvres.

-On sera aussi aux premières loges s’il y a de la baston, mais dans mon état je préférerais que ce soit évité.

Il se tourna vers l’avocat :

-Alors M. MacDermott, si vous pouviez rester loin d’Evy le temps que l’on sorte d’ici j’apprécierais particulièrement. Ma petite chérie autant que sa soeur ont assez de caractère pour se défendre, mais ça pourrait mal tourner connaissant ce même caractère.

Il eut un sourire qui se voulait charmant. Mais il était plus que sérieux, il ne voulait pas que Evy, Mackenzie ou Raffael ne se battent avec l’avocat dans cet espace confiné.


So I'll be holdin' my own breath
Right up to the end
Until that moment when
I find the one that I'll spend forever with

'Cause nobody wants to be the last one there
And everyone wants to feel like someone cares
Someone to love with my life in their hands
There's gotta be somebody for me like that
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t240-raffael-g-di-valastro-beer-is-proof-that-god-loves-us-and-wants-us-to-be-happy
avatar


■ En ville depuis le : 24/03/2013
■ Messages : 174
■ Pseudo : Slash

■ J'ai : 37 ans
■ Je suis : En couple avec Evangelyne J. McCarthy
■ Je suis : Propriétaire du Fairy Night Club
■ Mon adresse : Sud #35 (pour le moment)

■ Célébrité : Joe Manganiello
■ © Avatar : Shiya
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Libre

Raffael G. Di Valastro

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Mar 21 Oct - 21:12

La soirée aurait été parfaite, seulement que l’oncle d’Evy s’était incrusté dans leur petit groupe… au grand déplaisir de la jeune femme. Raffael le comprenait bien et aurait vraiment préféré que les choses ne tournent pas de la sorte, mais voilà, il était maintenant trop tard. Ce qui l’intriguait cependant, c’était pourquoi l’avocat avait expressément choisit ce soir-là. Il aurait pu tenter le coup n’importe quand, n’importe où, même au restaurant où il était sûr et certain de la trouver. Pourquoi risquer de faire tourner une soirée aussi importante au vinaigre?

- Je suis d’avis que même en robe de soirée, ta femme est capable de nous maîtriser. rétorqua Raffael à ce que dit Makan concernant la baston. C’était un beau spectacle de la voir sortir un type par la peau du cou quand elle est passé à ma boîte avec mon cousin. ajouta-t-il en riant. Mais je préfèrerais qu’on évite le carnage cette nuit, avis aux intéressés. termina-t-il en regardant l’avocat droit dans les yeux.

Quand Raff fut sûr que l’irlandais avait compris le message, il s’arrangea pour aller rejoindre les deux soeurs et se plaça délibérément entre Evy et son oncle, histoire de servir de tampon entre les deux. Il préférait grandement éviter une confrontation entre eux, car il ne savait que trop bien qu’Evy ne ferait pas de cadeaux à son oncle. Avec raison, il se devait bien de l’admettre.




I wanna make you smile whenever you're sad Carry you around when your arthritis is bad Oh all I wanna do is grow old with you I'll get your medicine when your tummy aches Build you a fire if the furnace breaks Oh it could be so nice, growing old with you I'll miss you Kiss you Give you my coat when you are cold Need you Feed you Even let ya hold the remote control So let me do the dishes in our kitchen sink Put you to bed when you've had too much to drink I could be the man who grows old with you I wanna grow old with you

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t135-the-same-place-but-not-the-same-person-now
avatar


■ En ville depuis le : 25/11/2012
■ Messages : 503
■ Pseudo : Poker Face

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Raffael
■ Je suis : Gérante du Di Valastro Restaurant
■ Mon adresse : #

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Evangelyne J. McCarthy


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Mer 22 Oct - 8:02

Comment pourrir une soirée en deux étapes? Facile, retrouvez coincé avec un membre de votre famille que vous ne considérez pas comme telle et resté prisonnière dans une cellule ou l’un des plus grands parrains avait été enfermé jadis. Mack voulait voir des fantômes, Makan pensait qu’elles se battraient contre Ronan et Raffael complimentait sa sœur en riant tout en se mettant devant elle pour lui cacher la vue de son oncle. Elle ferma les yeux un instant et appuya sa tête sur la large poitrine de son petit ami. Elle inspira profondément pour se calmer. Elle en avait besoin. Elle regarda Makan et Mackenzie.

-T’en fait pas Makan, je n’ai pas l’intention de me battre, certaines personnes ne valent pas la peine que l’on se battent pour elle, il y a longtemps que je l’ai comprit.

En effet, son oncle ne s’était pas battu pour elle lorsqu’elle était enfant, elle l’avait payé cher et maintenant, il voulait revenir dans sa vie et de façon encore plus obstiné depuis qu’il avait apprit l’existence d’un neveu. Elle regarda la robe de soirée de sa sœur, elle était magnifique. Elles avaient magasiné leur tenue ensembles.

-J’avoue que cette robe ne serait pas pratique, mais tu arriverais quand même à faire une arrestation sans problème te connaissant. Mais je ne crois pas que ce sera nécessaire ce soir.

Non, elle n’avait pas l’intention de donner des raisons à qui que ce soit de se faire arrêter. Ronan était un avocat, il avait sortit Aidan et ses criminels plus d’une fois de mauvais pas et de situation dont ils étaient coupables. Il était capable de tout, alors il ne servait à rien de faire en sorte que qui que ce soit ici se retrouvent devant un tribunal contre lui.



Just give me a reason Just a little bit's enough Just a second we're not broken just bent And we can learn to love again It's in the stars It's been written in the scars on our hearts We're not broken just bent And we can learn to love again

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t369-magda-life-isn-t-sure-life-is-scary-it-doesn-t-mean-you-stop-living-it#8459
avatar


■ En ville depuis le : 11/03/2014
■ Messages : 58
■ Pseudo : Déméter

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : en couple depuis peu
■ Je suis : Propriétaire du Spa... et Pimp pour la Mafia
■ Mon adresse : Sud, au 381

■ Célébrité : Eva Green
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Maya

■ Multicomptes : Non!
■ Un sujet? : Proposez!

Magdalena Rossi

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Ven 24 Oct - 23:15

Dès lors que Magda avait su avec qui Ronan et elle devraient faire la visite, elle avait su que les choses ne se dérouleraient probablement pas très bien. Elle comprenait son amoureux de vouloir discuter avec sa nièce, voire même se faire pardonner, mais elle devait admettre que le moment n’était peut-être pas le mieux choisi. Le conjoint d’Evy ainsi que l’autre couple qui les accompagnait semblaient être du même avis. Le problème, c’était que Ronan cherchait les occasions qui lui étaient données de parler à sa nièce, mais cette dernière faisait la sourde oreille et ça, ça faisait de la peine à Ronan. Magdalena savait qu’il n’avait que de bonnes intentions, mais Evy lui rendait les choses plutôt difficiles.

Et pour couronner le tout, il fallait que la soeur d’Aidan O’Reilly soit une partie du couple qui les accompagnait. Même si Magda ne la connaissait pas, elle ne se faisait pas d’illusions: elle n’avait qu’un mot à dire à son frère pour que Ronan soit obligé de laisser Evangelyne tranquille. Massimo et Ronan ne trahiraient jamais les secrets d’Aidan O’Reilly, mais Magda était convaincue que le frère et la soeur étaient en contact malgré ce qui se disaient. En tout cas, à entendre les commentaires de Raffael Di Valastro, elle semblait de taille à se défendre elle-même. Même si, encore une fois, Magdalena était persuadée que Ronan avait eu pour ordre de veiller sur la sécurité du nouveau Capitaine et de son mari le légiste.

- D’accord. Nous sommes enfermés et nous ignorons pour combien de temps. Il vaut mieux que tout le monde se calme et qu’on fasse un effort pour ne pas que certains s'entre-tuent et que d’autres se sentent obligés d’intervenir.

C’était drôle, pendant quelques secondes, elle avait eu l’impression d’être de retour à la maison familiale et qu’elle devait intervenir pour empêcher ses frères et soeurs de se chamailler pour des bêtises. Ç’avait toujours été son rôle de calmer les tensions, elle était donc dans son élément!
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 11/03/2014
■ Messages : 14
■ Pseudo : Crashoverride

■ J'ai : 44 ans
■ Je suis : En couple
■ Je suis : Célibataire
■ Célébrité : Daniel Craig
■ © Avatar : Athena

Ronan MacDermott

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Sam 25 Oct - 18:38

Il se passa la main dans les cheveux avant de se retourner vers le mur du fond. Merde, il ne voulait que parler à sa nièce était-ce si difficile à comprendre? Bien sur, c’était lui le méchant dans l’histoire, il pouvait le comprendre, mais il serrait les dents car laisser les trois autres l’insulté ainsi ne le rendait pas de bonne humeur du tout. D’accord, il l’avait un peu cherché, mais il n’allait certainement pas l’avouer devant les autres. Il se retourna pour faire face aux autres et prit la main de Magdalena dans la sienne pour se calmer.

-Je n’ai pas l’intention de me battre contre personne. Mais tu as raison Evy, j’aurais dû me battre pour toi, je ne l’ai pas fait, mais j’aurais dû et je le regrette amèrement. Je voudrais juste que tu me laisses la chance de t’expliquer ce qui a motivé mes choix. Il n’était pas nécessairement bon, mais il pourrait au moins d’aider à comprendre et peut-être qu’un jour tu pourras me pardonner. Je te demande que de m’écouter, il me semble que ce n’est pas beaucoup demander non?

Il était prêt à le faire là dans cette cellule s’il le fallait. Il avait besoin que sa nièce l’écoute. Il savait bien qu’elle ne lui tomberait pas dans les bras après son discours, il n’était pas fou à ce point. Mais chaque fois qu’il tentait d’entrer en contact avec elle, il se butait à un mur ou bien au fils Di Valastro. Encore maintenant, il s’était assuré de cacher à sa vue sa nièce. Il n’était pas un tueur en série bon sang, il était avocat, un avocat réputé de surcroît que croyait-il avoir de plus ce gosse de mafieux? Il était hors de lui, mais il essayait de rester calme. Il n’était pas nécessaire que quelqu’un soit blessé.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 639
■ Pseudo : Meant to be/Heartincages

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : en couple
■ Je suis : Policière
■ Célébrité : Stana Katic
■ © Avatar : Idillysim
■ Multicomptes : Nope.
■ Un sujet? : Libre

Charlie A. Lawrens


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Lun 27 Oct - 0:08

Charlie avait accepté de se rendre à cette soirée pour amasser des fonds pour la morgue, en soutien à ses anciens collègues. Elle avait tant bien que mal tenté de renouer avec eux depuis son retour en ville. Bon, d’accord, ce n’avait pas toujours été avec succès, mais elle s’était promis de ne pas abandonner. Après tout, elle savait qu’elle méritait leurs réactions négatives. Puis, il y avait Mac. Réaliser la distance qui s’était creusée entre elle et sa meilleure amie s’avérait toujours autant douloureux. Elle avait espéré que son aide l’aiderait à renouer, mais ce n’avait pas été le cas. Peut-être que cette soirée serait l’occasion ou jamais?

Mais les choses ne tournaient pas comme la policière l’avait supposé. D’abord, ils s’étaient retrouvés dans la cellule d’Al Capone, un lieu peu rassurant, même pour une policière. Et c’est sans parler que Charlie était accompagnée de certaines personnes qui ne l’appréciaient pas vraiment…Elle se tenait un peu à l’écart du groupe, souhaitant éviter les prises de bec. Cependant, son groupe ne semblait pas vraiment avoir besoin de sa présence pour cela. Et le ton continua de monter lorsque la porte claqua derrière elle. Ils se rendirent compte qu’ils étaient coincés, en plus de ne pas avoir de réseau. Mack fit alors une tentative pour rassurer tout le monde, pour alléger l’atmosphère qui s’alourdissait au fil des secondes. Mais sa blague tomba à plat. Charlie leva les yeux en l’air, puis, les bras croisés, ne put s’empêcher de jeter un regard légèrement moqueur vers son amie. C’était une remarque purement Mackenzienne. Comme si les fantômes pouvaient réellement exister…surtout dans l’esprit rationnel de Charlie. Les accusations volèrent de tous les côtés, le ton monta, et Charlie senti l’exaspération monter en elle.

« Hey ho, ce n’est pas vraiment le moment pour tenter de régler vos problèmes de famille là. On est coincé dans un foutu trou, qui sait pour combien de temps! On devrait plutôt essayer de trouver une solution. »

Par contre, il ne faisait aucun doute à Charlie que les autres avaient raison. Son amie, ou ex amie, réussirait à mettre KO la majorité des hommes coincés avec eux même si elle portait une robe.


Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Mer 29 Oct - 19:39

Mackenzie fit la moue lorsque Raffael raconta la dernière fois où il l’avait vue en action. De son humble point de vue, elle n’avait fait que son job, ce pour quoi elle était payée. N’empêche que si nécessaire, Mac se ferait un plaisir d’anéantir ceux qui s’amuseraient à la chercher. Heureusement, dans cette cellule, hormis peut-être MacDermott, tous semblaient être de son côté. Même Charlie. Bon sang que son amie lui manquait… même si Mackenzie lui en  voulait encore pour cette histoire de magouille avec la mafia.

- Charlie a raison, il faut trouver un moyen de sortir d’ici. commença lentement Mackenzie avant de se tourner vers l’avocat. Une dernière chose, Maître, souvenez-vous que le harcèlement est puni par la loi. De toute évidence, elle ne veut rien savoir de vous, alors laissez-la tranquille. Sinon, je me sentirai obligée de vous compliquer l’existence.

Sur ce coup-là, elle ne faisait preuve d’aucune espèce de subtilité. Si l’avocat était aussi malin qu’elle le croyait ou qu’on le laissait entendre, il comprendrait qu’elle n’hésiterait pas à se tourner vers Aidan pour régler ce problème une bonne fois pour toute. Demander de l’aide à son frère était une chose qu’elle n’aimait pas faire, mais si c’était ce qu’il fallait faire pour que l’avocat fiche la paix à Evy, alors Mackenzie irait, de nouveau, marchander avec le Diable en personne.

- Bon! Ce n’est pas tout, il faut encore sortir d’ici. Mesdames, vous avez des pinces à cheveux? On pourrait essayer de crocheter la serrure. Ça m’amuserait de jouer au bandit plutôt que de les arrêter pour une fois! demanda Mac en regardant sa soeur, son amie et la compagne de l’avocat tour à tour.

Malheureusement, elle n’avait pas attaché ses cheveux, donc adieu les pinces dans son cas. Mais peut-être que ses compagnes de cellule auraient le matériel nécessaire. Ça serait bien la première fois qu’elle tenterait de crocheter une serrure, mais d’un autre côté… elle avait le crime dans le sang, non? Elle pouvait sûrement y arriver.


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t131-la-vie-est-une-longue-route-sinueuse-il-faut-choisir-avec-qui-la-parcourir
avatar


■ En ville depuis le : 12/10/2012
■ Messages : 868
■ Pseudo : Miliane

■ J'ai : 36 ans
■ Je suis : en couple avec Mackenzie E. Fletcher
■ Je suis : Médecin légiste
■ Mon adresse : Sud, #36

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Makan A. Kealoha


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Ven 31 Oct - 22:22

-Oh oui, même en robe, elle arrive à tous nous mettre en état d’arrêt et je suis sur que tu as dû t’amuser lors de l’arrestation dont tu as été témoin Raffael. C’est qu’elle sait s’amuser ma petite femme quand elle veut.

Il essayait de détendre l’atmosphère, après tout ils étaient tous assez tendu, même lui commençait à ne pas aimer la situation. Et puis, il y avait Charlie. Si Mack avait pardonné à son amie, lui n’avait pas oublié et pas encore pardonner. Il voulait bien se montrer poli, courtois même, mais sans plus. Et puis cet avocat était vraiment insistant non? C’était quoi son problème? Il ne voulait pas comprendre que sa nièce n’était pas prête à l’écouter et encore moins à avoir une conversation avec lui. Sa femme donna le ton en demandant une pince à cheveux à ses dames. Elle voulait essayer d’ouvrir la porte semblait-il.

-Attend, tu veux vraiment essayer de forcer ce verrous? Sérieusement Mackenzie, tu es la personne la plus droite que je connaisse et la moins manuelle que je connaisse. Je crois que tu devrais me laisser faire cette fois.

D’accord, ce serait peut-être un peu difficile, mais il avait déjà ouvert des portes. Ses petits démons de frères s’étaient enfermés tellement de fois dans des pièces qu’il ne se souvenait même plus combien de fois il avait dû forcer les serrures pour les dépêtrer.

-Si les jumeaux m’ont apprit quelque chose, c’est de pouvoir les sortir d’une pièce verrouiller à clé avec pas grand-chose en main. Alors avec une pince à cheveux, ce sera très facile. Si l’une de ses dames en a une bien sur.

Il passa sa main dans les cheveux de sa femme, il aimait qu’elle les laisse libre ainsi. C’était un peu sa faute si elle n’avait pas mit de pince pour les retenir. Il retira sa veste de soirée et la donna à sa jolie petite femme pour qu’elle l’a lui tienne. Il évalua la douleur que lui causerait lorsqu’il aurait à se pencher devant la porte. Ce serait supportable.


So I'll be holdin' my own breath
Right up to the end
Until that moment when
I find the one that I'll spend forever with

'Cause nobody wants to be the last one there
And everyone wants to feel like someone cares
Someone to love with my life in their hands
There's gotta be somebody for me like that
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t240-raffael-g-di-valastro-beer-is-proof-that-god-loves-us-and-wants-us-to-be-happy
avatar


■ En ville depuis le : 24/03/2013
■ Messages : 174
■ Pseudo : Slash

■ J'ai : 37 ans
■ Je suis : En couple avec Evangelyne J. McCarthy
■ Je suis : Propriétaire du Fairy Night Club
■ Mon adresse : Sud #35 (pour le moment)

■ Célébrité : Joe Manganiello
■ © Avatar : Shiya
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Libre

Raffael G. Di Valastro

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Lun 3 Nov - 0:01

Plus il apprenait à la connaitre, plus Raffael appréciait sa belle-soeur. Elle avait beau être droite dans ses bottes, avoir un frère criminel et être flic en même temps, elle avait beaucoup de cran. Un des nombreux traits de caractère que Mackenzie et Evangelyne partageaient. Une chose était sûre, ces deux-là ne perdaient pas le nord. Mackenzie venait de demander aux dames si elles avaient des pinces à cheveux pour ouvrir la serrure, c'était brillant il devait bien l'admettre. Lui-même n'y aurait peut-être pas pensé. Il ne pu s'empêcher de rire lorsque Makan décida de prendre les choses en mains, disant que sa belle n'était pas très manuelle.

- Makan, t'es vraiment pas drôle. Ta belle voulait s'amuser à découvrir son petit côté criminel, tu viens de lui gâcher son plaisir! plaisanta Raff en voyant la mine un peu dépitée de sa belle-soeur.

Lorsqu'elle s'était adressée à MacDermott, elle avait soulevé un point auquel il réfléchissait lui-même depuis quelques temps... sans en avoir jamais glissé un mot à Evy. On ne pouvait peut-être pas encore parler de harcèlement dans ce cas-ci, mais légalement parlant, il y avait moyen de signifier à l'avocat qu'il était indésirable. Un truc pour l'empêcher d'approcher pourrait être à envisager. Peut-être Evy n'aurait-elle pas assez pour convaincre un juge d'ordonner à MacDermott de lui ficher la paix, mais ça serait peut-être suffisant pour convaincre ce satané avocat de dégager. Il n'en avait jamais parlé, car ce n'était pas de ses affaires et que c'était à Evy de prendre cette décision, mais il était désormais d'avis qu'il faudrait peut-être en passer par là.

- En tout cas, désolé, mais je n'ai pas les outils nécessaires. Par-contre, je peux bien essayer d'ouvrir cette porte, si c'est pour empêcher Makan de retourner à l'hôpital parce qu'il n'est pas sage.

Evy et lui en avaient passé du temps à l'hôpital pour ne pas laisser Mackenzie toute seule après l'explosion. Ils avaient été aux premières loges et ce n'était pas un spectacle qu'il avait envie de revoir.




I wanna make you smile whenever you're sad Carry you around when your arthritis is bad Oh all I wanna do is grow old with you I'll get your medicine when your tummy aches Build you a fire if the furnace breaks Oh it could be so nice, growing old with you I'll miss you Kiss you Give you my coat when you are cold Need you Feed you Even let ya hold the remote control So let me do the dishes in our kitchen sink Put you to bed when you've had too much to drink I could be the man who grows old with you I wanna grow old with you

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t135-the-same-place-but-not-the-same-person-now
avatar


■ En ville depuis le : 25/11/2012
■ Messages : 503
■ Pseudo : Poker Face

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Raffael
■ Je suis : Gérante du Di Valastro Restaurant
■ Mon adresse : #

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Evangelyne J. McCarthy


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Mar 4 Nov - 20:30

Sa sœur qui prenait sa défense, son mec qui s’offrait de prendre la place de Makan pour qu’il ne se blesse pas plus qu’il ne l’était. Elle avait vraiment une famille parfaite si on regardait ça. En fait, LA famille qu’elle avait choisit, pas toute sa famille. L’autre partie de sa famille avait été coupé à l’arbre généalogique, c’était elle qui avait fait la coupure. Elle ne répondit pas à l’avocat, elle n’en avait pas envie. Elle ne répondit pas à Charlie non plus, elle en voulait toujours à la policière d’avoir mit sa sœur en danger. Elle se leva sur la pointe des pieds et embrassa son amoureux.

-Tu sais que je t’aime toi? Merci de te proposer à la place de Makan, je crois bien que Mackenzie l’aurait coffré pour ça.

Elle sourit à son beau-frère avant de donner une pince à cheveux à son amoureux. Ben oui quoi, si elle voulait maintenir ses cheveux sur le côté, comme elle aimait le faire, elle avait besoin de pince à cheveux. Elle en avait donc trois ou quatre dans les cheveux. Heureusement pour le groupe d’ailleurs.

-Ne fait pas trop vite non plus, sinon Mack croira que tu es un spécialiste du cambriolage. Si moi je sais que ce n’est pas ton genre, elle, elle est plus du genre soupçonneuse. Après tout, c’est son métier.

Elle embrassa une dernière fois son amoureux avant de lui laisser la place pour qu’il puisse s’installer et tenter de les faire sortir de là. Elle se rapprocha de sa sœur et se frotta les bras. Elle commençait à avoir la chair de poule. Elle avait hâte qu’ils ne soient plus confiné dans cet endroit.



Just give me a reason Just a little bit's enough Just a second we're not broken just bent And we can learn to love again It's in the stars It's been written in the scars on our hearts We're not broken just bent And we can learn to love again

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t369-magda-life-isn-t-sure-life-is-scary-it-doesn-t-mean-you-stop-living-it#8459
avatar


■ En ville depuis le : 11/03/2014
■ Messages : 58
■ Pseudo : Déméter

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : en couple depuis peu
■ Je suis : Propriétaire du Spa... et Pimp pour la Mafia
■ Mon adresse : Sud, au 381

■ Célébrité : Eva Green
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Maya

■ Multicomptes : Non!
■ Un sujet? : Proposez!

Magdalena Rossi

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Ven 7 Nov - 1:48

La policière ne prenait pas de détours pour faire comprendre à Ronan qu’il était dans son intérêt de laisser sa nièce tranquille. En son for intérieur, Magdalena était persuadée que lorsque Fletcher avait dit qu’elle se sentirait obligée de lui compliquer la vie, elle le pensait vraiment. Et qu’elle y prendrait du plaisir. Magda se demandait par-contre si elle pensait s’y prendre avec la loi ou bien aller directement à la source: à savoir son frère. Magdalena devait avouer qu’elle comprenait pourquoi la policière prenait les grands moyens pour s’assurer que sa soeur aie la paix. Elle-même avait fait la même chose à Washington quand on l’avait menacée à cause des dettes de jeux de son ex et même si elle détestait se servir de son frère, elle le referait au besoin. Ce jour-là, parler de Di Valastro avait été suffisant pour faire reculer ceux qui lui donnaient la frousse. Elle avait vu la terreur dans leurs yeux et elle ne faisait même pas partie de la famille Di Valastro. Qu’est-ce que ç’aurait été si à ce moment-là Massimo avait été à la tête de la branche italienne? Alors oui, elle était bien placée pour comprendre que parfois on puisse être obligé de passer des messages en utilisant ses proches. Ce n’était pas toujours glorieux, mais ça servait toujours. La peur était une arme redoutablement efficace.

Lorsque Raffael pris la place du légiste, Magdalena retira quelques pinces de ses cheveux. Ils étaient tellement longs que pour les remonter, elle en utilisait des tas. Donc si se décoiffer partiellement pouvait les faire sortir de là plus vite, la jeune femme était bien prête à sacrifier toutes ses pinces.

- Voici ma contribution. J’en ai encore d’autres en réserve, mais je doute que de simples pinces à cheveux puissent nous sortir d’une cellule de prison. Ç’aurait été un jeu d’enfants pour les criminels de s’en procurer.

C’était quand même vrai! Elle doutait que ça fonctionne, mais elle était quand même prête à tenter le coup. Quitte à essayer elle-même de crocheter la serrure au besoin.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 11/03/2014
■ Messages : 14
■ Pseudo : Crashoverride

■ J'ai : 44 ans
■ Je suis : En couple
■ Je suis : Célibataire
■ Célébrité : Daniel Craig
■ © Avatar : Athena

Ronan MacDermott

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Dim 9 Nov - 16:30

Il s’appuya sur le mur l’air impassible, comme si rien ne pouvait l’atteindre et que rien ne l’atteignait. Mais c’était loin d’être le cas. La sœur de son patron commençait à lui tomber sur les nerfs. Oh, elle avait raison que le harcèlement était un crime, tout à fait, mais ce n’était de l’harcèlement ce qu’il faisait, il fallait être aveugle et sourd pour ne pas le comprendre. Oh, il avait suivit toute la conversation, même sa douce y participait. Bien entendu, elle voulait sortir d’ici, lui tout ce qu’il voulait c’était parler à sa nièce et essayer de lui faire comprendre. Mais bon, il ne pouvait pas atteindre Evy alors il allait se retourner vers quelqu’un d’autre. Après tout…

-C’est étrange mademoiselle Lawrens, je fais l’objet de beaucoup d’attention alors que vous, on vous laisse dans le coin sans s’adresser à vous. Bon, il y a bien votre bonne et grande amie qui s’intéresse toujours à vous mais pour ce qui est des autres… vous semblez ne même pas exister.  

Il savait pourquoi bien sur, Aidan ne lui avait rien dit. Il ne l’aurait jamais fait d’ailleurs, mais qui avait informé l’Irlandais de ce que la petite policière faisait derrière le dos de la sœur de son patron? Lui bien sur. C’était lui qui avait fait la recherche et documenté tout ce qui s’était passé. Il savait tout ce que Charlie avait fournit comme informations aux Italiens du temps qu’ils étaient rivales. Il eut un petit sourire sarcastique aux lèvres. Evy, Raffael, le conjoint de Mack, ils l’avaient tous ignorer comme si elle n’avait rien dit et qu’elle n’existait pas. Ils avaient beau être tous contre lui, lui au moins on ne l’ignorait pas. Parlez-en en mal, parlez-en en bien… mais parlez-en non?
Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 639
■ Pseudo : Meant to be/Heartincages

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : en couple
■ Je suis : Policière
■ Célébrité : Stana Katic
■ © Avatar : Idillysim
■ Multicomptes : Nope.
■ Un sujet? : Libre

Charlie A. Lawrens


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Ven 14 Nov - 2:14

Charlie, toujours dans son coin, esquissa un faible sourire soulagé à la réponse de son amie. À vrai dire, après tout ce qui s’était passé entre elles, c’était agréable d’entendre son amie être d’accord avec elle. Stupide, Charlie le savait, mais elle ne pouvait s’en empêcher. Et son ancienne meilleure amie (ou meilleure amie? Elle n’était plus sûre de rien), demanda si certaines des femmes présentes avaient des pinces pour les cheveux, histoire de pouvoir déjouer l’épaisse porte qui les coupait de l’extérieur. Intelligent comme solution, même si elle se doutait bien que la porte d’une prison était conçue pour résister à des braquages plus importants.

Makan sembla se donner à cœur joie de taquiner sa petite amie sur ses intentions. Charlie laissa échapper un sourire amusé à ses répliques, très proches de la réalité. Elle ouvrit la bouche, le temps d’un instant, pour répliquer et en ajouter aux taquineries. Puis, elle la réalité la heurta comme un mur : après tout ce qui s’était passé, Makan se méfiait d’elle. Ses répliques, dignes de leurs conversations d’autrefois, seraient donc probablement mal perçues par Makan. Charlie se mordit la lèvre et s’abstint donc, voulant préserver le peu de paix qui restait entre elle et le couple. Les yeux s’étaient, entre temps, tournés vers Raffaël, qui pris sa place pour taquiner Mac.

Evy tendit ses pinces à Raffaël, qui s’était finalement proposé à sa place pour forcer la porte. Charlie fit de même. Elle avait attaché ses cheveux pour l’une des rares fois, voulant un peu de changement. Elle retira les pinces de ses cheveux pour les tendre à Raffaël.

« Voilà. Ne t’inquiète pas, elles ne sont pas contaminées par ma personne » ajouta-t-elle avec une pointe de sarcasme dans la voix.

Toutefois, l’espoir de sortir de cette pièce immonde fut en partie soufflée par l’avocat, qui choisit ce moment précis pour lui lancer un poignard dans le ventre. Façon de parler. Pinces encore dans les mains, Charlie se figea à ses paroles. Ses lèvres se pincèrent dans une tentative pour effacer toute trace de doute de son visage. Reprendre le contrôle : elle était policière, après tout. Une partie de son travail consistait à ne pas trop laisser ses émotions l'atteindre, l’empêcher de faire ce qu’elle avait à faire. Elle laissa s’échapper une seconde, puis deux, le temps de reprendre ce contrôle qu’elle sentait s’échapper. Cette affaire, ses gestes, elle ne parvenait pas encore à les assumer, à accepter ce qu’elle avait fait. La vague de honte la happait chaque fois.

« Monsieur MacDermott » commença-t-elle, la voix empreinte de sarcasme à ce titre, mais lente et ferme « ne croyez-vous pas qu’il soit plus pressant de sortir de cette foutue pièce que de faire le procès de tout ceux présents dans la pièce? Ou vous sentez-vous tellement menacé maintenant que vous préférez me montrer du doigt? »


Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Lun 17 Nov - 3:18

Et voilà, c’était décidé, Mackenzie baissait les bras. Non, mais elle commençait à en avoir par-dessus la tête de ces enfantillages! Et McDermott qui s’amusait maintenant à embêter Charlie avec les histoires de corruption. Si Mac les avait encore en travers de la gorge, elle pouvait être prête à - pas pardonner parce que ça, elle n’en serait jamais capable - essayer de passer par-dessus. L’avocat de par ce qu’il venait de dire à Charlie faisait clairement comprendre à tout le monde que lui aussi savait ce qu’elle avait fait. Il commençait vraiment à lui tomber sur les nerfs celui-là.

- Charlie, c’était absolument nécessaire?. demanda Mackenzie, excédée, concernant ce qu’elle avait dit à Raffael. Et quant à vous McDermott, vous venez tout juste de vous mériter le bonheur de vous faire emmerder par ma petite personne. Et je vous promets de m’amuser comme une folle.

Maintenant que ça c’était dit, il leur restait encore à sortir de là. Les pinces à cheveux ne fonctionnaient vraiment pas ou bien Raff était encore moins manuel qu’elle! Mais comme elle commençait à en avoir marre de ces pertes de temps, Mackenzie se dirigea vers Raffael, lui pris les satanées pinces à cheveux de la main et le poussa pour prendre sa place. Il fallait qu’elle s’occupe avant d’avoir envie de prendre quelqu’un pour tapper sur un autre.

- Les dernières semaines ont été difficiles, il faut pas commencer à me chercher. Parce que robe de soirée ou pas, il y a quelqu’un qui va finir sur une maudite civière!


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t131-la-vie-est-une-longue-route-sinueuse-il-faut-choisir-avec-qui-la-parcourir
avatar


■ En ville depuis le : 12/10/2012
■ Messages : 868
■ Pseudo : Miliane

■ J'ai : 36 ans
■ Je suis : en couple avec Mackenzie E. Fletcher
■ Je suis : Médecin légiste
■ Mon adresse : Sud, #36

■ Célébrité : Jason Momoa
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Makan A. Kealoha


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls Mer 19 Nov - 23:29

Il avait tellement envie de répondre à Charlie, mais ce n’était pas une bonne idée. Déjà, c’était l’amie de sa femme, elle était flic et même si l’avocat avait fait des allusions, il n’allait pas lui donner satisfaction à lui non plus. Il préférait encore se taire plutôt que de donner raison à la policière ou à l’avocat. Ce qu’il voulait à ce moment? Sortir de là. Mais bien sur, ni Raffael, ni sa douce ne réussissait à ouvrir la porte avec les pinces que les jeunes femmes leur avaient données. Il mit la main sur l’épaule de sa femme et lui sourit.

-Ma petite chérie, tu ne seras jamais une criminelle, même pas en herbe. Alors laisse la place au « pro » de l’évasion.

Il sourit à sa jolie brunette et attendit qu’elle lui cède la place. Raffael avait essayé afin de lui éviter de se mettre à genoux, mais il fallait qu’il le fasse. Il se plaça devant la porte et plia les genoux, ça allait tout de même, il ne souffrait pas trop. Il se concentra, il le devait pour réussir, ce n’était pas une simple porte quand même. Il prit deux pinces et se mit au travail, ce n’était pas simple, vraiment pas. Il croyait sincèrement qu’il aurait à abandonner, surtout que son corps commença à protester contre la position qu’il avait prit. Il allait arrêter lorsqu’il entendit un déclic. Il retient son souffle en testant la poignée. La porte s’ouvrit. Ils étaient libres! Il eut un sourire.

-Et bien, faut croire que je n’ai pas trop perdu la main finalement.

Il tenta de se relever, mais il semblait que son corps refusait de lui obéir, protestant contre l’effort qu’il avait fournit.

-Cependant, pour sortir, il va falloir que vous me dégagiez de la porte, je suis complètement bloqué.

Dire qu’il était courbaturé de l’explosion était un euphémisme. Le matin au réveil, il n’était pas rare qu’il mette plusieurs minutes à être capable de se lever seul. Les médecins disaient que les raideurs finiraient par disparaître avec le temps, mais il commençait à avoir peur que ce soit permanent et qu’il ne puisse plus être aussi actif qu’il ne l’était avant l’incident de la morgue.


So I'll be holdin' my own breath
Right up to the end
Until that moment when
I find the one that I'll spend forever with

'Cause nobody wants to be the last one there
And everyone wants to feel like someone cares
Someone to love with my life in their hands
There's gotta be somebody for me like that
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls

Revenir en haut Aller en bas

SUJET COMMUN #5 | Terror Behind the Walls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Streets of Philadelphia :: Eastern State Penitentiary

-