Partagez | .
 

 A good metaphor can make any bad idea sound good.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: A good metaphor can make any bad idea sound good. Dim 10 Nov - 3:19



Mais qu'est-ce qu'elle fichait là, hein? Quelle mouche l'avait piquée? Non, mais pourquoi n'avait-elle pas laissé le truand de service veiller sur Mia? Il en était capable, non? Alors pourquoi Mackenzie avait-elle donc ressenti le besoin d'être là? Pourquoi s'était-elle soumise de son plein gré à une petite partie de cache-cache pour rejoindre son frère et sa sœur, hein? Pourquoi était-elle aussi nerveuse à l'idée de revoir cette femme après tant d'années? Et le fait que c'était la nuit n'était pas pour la rassurer. Maintenant qu'ils s'approchaient de la porte de la chambre de motel – miteux à souhaits pour le déchet humain qui y résidait – Mac ne pouvait s'empêcher de se demander si elle ne devait pas tourner les talons. Voir cette femme, qu'est-ce que ça pouvait lui apporter de bon? Et avec tout ça, Mackenzie n'en avait pas vraiment parlé à Makan. Elle lui avait dit qu'elle devait voir Aidan et Mia, mais pas qu'ils allaient se faire une petite réunion de famille. La jeune femme ne voulait pas l'ennuyer avec ça, mais d'un autre côté, elle ne savait pas comment elle aurait pu lui expliquer les raisons – toutes plus débiles les unes que les autres – qui la poussaient à y aller.

- C'est encore le temps de renoncer et d'oublier ça. On peut encore aller l'attendre dans la voiture avec nos amis les gorilles. dit Mackenzie à l'intention de sa sœur, comme si elle tenait à la faire changer d'avis. Ça ne nous apporteras sans doute rien de bon de la voir. Tu es peut-être mieux de ne pas aller de l'avant. ajouta-t-elle en espérant que Mia se rendrait compte qu'elle était sur le point de faire une belle connerie.

Parce que Mackenzie savait qu'elle allait en faire une. Voir sa pétasse de mère biologique n'allait rien lui apporter de bon. Juste des cauchemars plus vrais que nature. Et ça, ce n'était même pas une métaphore!

Au moins, cette fois, elle était armée. Et là encore, ce n'était pas une métaphore!


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Dim 10 Nov - 23:23

Aidan devait parler à cette folle, elle utilisait son nom pour avoir accès à des privilèges qui ne lui revenait pas. Elle n’avait plus aucun droit depuis qu’elle l’avait abandonné, elle n’avait plus aucun droit depuis qu’elle avait maltraité Mackenzie. Elle n’avait pas le droit de ce servir de lui pour son bon plaisirs. Il l’a détestait si fort, il était presque rassuré que Mackenzie soit là… sinon il l’a tuerait sans aucun doute. Elle avait déjà fait trop de mal dans sa vie, d’accord, il n’était pas un ange, mais il n’avait jamais touché à un enfant et ne le ferait jamais. Il écouta parlé Mackenzie et se retourna vers Mia.

-Elle a raison et tu le sais. J’ai accepté que tu viennes parce que tu as la tête dur, mais Mackenzie a raison, tu ne gagnes rien de bon à être là.

Elle était la seule à ne pas avoir connu leur mère, la seule à ne pas avoir souffert par elle. Bien entendu, il n’avait souffert que de son abandon, pas de violence physique et autre qu’il préférait ne pas imaginer comme Mack avait subit. Arrivée à la porte, il colla son oreille dessus et comprit très vite que leur génitrice.

-Elle n’est pas seule, rester là le temps que je le fasse dégager.

Il n’attendit pas de réponse, l’homme à l’entrer en le reconnaissant n’avait pas hésité à lui donner la clé de la chambre où elle était. Il s’en servit et ouvrit discrètement la porte. Il entra dans la pièce comme un chat, aussi silencieux et rapide qu’un félin. Il attrapa l’homme par le collet et le leva du lit sans ménagement.

-Tu pars maintenant et tu sortiras d’ici intact, prend ton temps et je ne réponds pas de moi.

L’avertissement était clair. L’homme ne se le fit pas dire deux fois, il attrapa ses vêtements et sortit sans même prendre le temps de s’habiller. Aidan toisa cette femme amaigri et décharné qu’était devenue leur folle de génitrice. Il la haïssait tellement, il aurait pu la tuer de ses propres mains tellement elle le dégoûtait pour avoir fait souffrir Mackenzie. Il tremblait de rage en repensant à tout ce qu’elle avait fait à sa petite sœur.

HJ: désolé, je ne pouvais pas couper nul part selon moi
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t271-mia-an-ounce-of-blood-is-worth-more-than-a-pound-of-friendship
avatar


■ En ville depuis le : 20/06/2013
■ Messages : 137
■ Pseudo : Suddenly Psychotic

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Lokelas
■ Je suis : Propriétaire du Rapunzel's Beauty Salon
■ Mon adresse : Centre-ville #521

■ Célébrité : Ashley Benson
■ © Avatar : Shiya
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Bien sûr!

Mia Walker

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Lun 11 Nov - 0:29

Mia savait que n'eut été de sa tête dure, elle ne serait pas là. Aidan avait tout fait pour l'en dissuader, mais une fois de plus, elle avait clairement démontré qu'elle lui ressemblait bien plus qu'il ne pouvait l'imaginer. Mia avait fait à sa tête et déclaré que s'il ne l'amenait pas avec lui voir leur génitrice, elle s'arrangerait toute seule. Avec le temps, Mia avait compris que c'était là le meilleur argument qu'elle avait en sa possession pour le faire céder. Était-ce mal de s'en servir? Peut-être, mais honnêtement, Mia préférait faire cette rencontre avec son frère à ses côtés que de voir cette femme toute seule. Que Mackenzie soit là par-contre, c'était un évènement en soi. Déjà, avec ce que cette femme lui avait fait subir, elle aurait eu toutes les raisons du monde de ne pas vouloir être là. A n'en pas douter, Mac était là pour veiller sur elle, Mia le sentait. Et peut-être empêcher Aidan de faire une bêtise qui le mettrait dans le pétrin. Mac aurait beau dire, elle ferait tout pour aider sa famille. Y compris son frère.

Ce qui était quand même franchement étonnant après le gros clash qu'il y avait eu entre elle et Aidan quelques semaines plus tôt. Mia savait qu'ils s'étaient plus ou moins parlés durant le Bal masqué, mais comme il y avait d'autres personnes avec eux – des gens qui n'avaient aucun lien avec leurs histoires de famille – ils avaient sans doute dû se tenir tranquilles. Pour une fois, Mia aurait aimé être là! Les voir s'efforcer d'être polis sans s'envoyer au Diable, ça devait être épique! Ce qu'elle n'aurait pas donné pour être avec eux durant ce temps-là!

Une fois n'est pas coutume, Aidan et Mackenzie étaient d'accord. Il lui faudrait faire une croix sur le calendrier parce que ce n'était pas prêt de se reproduire. Depuis quand ces deux-là étaient d'accord? Ils avaient fait une trève et oublié de l'en aviser? En tout cas, toujours était-il qu'Aidan était d'accord avec Mackenzie, voir cette femme ne lui apporterait rien de bon. Peut-être avaient-ils raison. Sûrement, même, mais Mia était curieuse. Elle voulait la voir au moins une fois, après elle se fichait bien de ce qui lui arriverait.

- A cause de vous deux, je vais devoir aller en psychanalise! Vous êtes incapables de vous entendre et là, vous êtes d'accord? Je vais finir perturbée et bonne à enfermer. se moqua gentiemment Mia, tout en souriant et en levant les yeux au ciel. Mais je ne changerai pas d'idée, autant vous y faire tout de suite.

Elle comprenait leurs raisons, ils voulaient sans doute la protéger, mais il leur faudrait un jour comprendre qu'elle n'avait plus 5 ans! Enfin. Lorsqu'ils s'approchèrent de la porte, Aidan colla son oreille contre celle-ci avant de leur dire de l'attendre pendant qu'il entrait. Mia était sur le point de le suivre en se fichant bien de ce qu'il venait de dire, mais avant qu'elle n'aie eu le temps de se rapprocher de la porte pour entrer, un homme sortit de la chambre miteuse... nu comme un ver!

- Eh bah... on ne s'ennuie pas ici. commenta-t-elle en entrant dans la chambre, Mackenzie sur les talons... pour découvrir une femme qui tentait de se couvrir avec le drap sale du lit.


J'ai eu du mal moi aussi! Je me reprendrai au prochain!


Because of you
We fell in love, despite our differences, and once we did, something rare and beautiful was created. For me, love like that has only happened once, and that's why every minute we spent together has been seared in my memory. I'll never forget a single moment of it. ©️ Mags.

Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 19/10/2012
■ Messages : 109
■ © Avatar : Athéna

Sharp-Eye

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Mar 12 Nov - 20:57

La soirée était bonne, elle en était à sa deuxième passe de la soirée. Elle n’aimait pas tant à se vendre, mais pour la drogue ou l’alcool elle était prête à tout. Elle s’en fichait un peu aussi, elle restait presque inerte et laissait l’autre tout faire. Pendant qu’ils étaient sous les couvertures, quelqu’un ouvrit la porte et chasse l’homme qui était entre ses draps. Elle se cacha rapidement du dit drap avant de regarder l’autre. Elle était embrouillée, elle n’avait pas tous ses esprits, en fait, elle ne reconnaissait pas son propre fils dans son brouillard. Pourtant, elle se vantait à qui mieux mieux qu’il était son fils. Après tout, elle lui avait donné naissance, il pouvait bien lui rendre service.

-Si vous vouliez vous s’amuser, il fallait attendre. Il allait conclure.

Elle regarda les deux jeunes femmes dans l’embrasure de la porte, elle regarda à nouveau l’homme.

-Si vous voulez faire un quatuor va falloir sortir la tune mon ami, je ne fais pas ça gratuitement et encore moins à quatre. Vous allez devoir y mettre le prix mon beau.

Elle retira le drap pour qu’il voit bien le lot qu’il allait se payer. Elle ne voyait pas qu’elle était rachitique, elle ne voyait pas que sa peau était flasque et que ses seins pendaient. Elle avait une tout autre image dans sa tête qui la flattait beaucoup plus. Elle ne se rendait pas compte qu’elle venait de se mettre à nu devant son fils et ses deux filles.


Dernière édition par Sharp-Eye le Sam 16 Nov - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Mer 13 Nov - 1:39

Lorsque sa sœur était entrée dans la chambre miteuse, Mackenzie avait fermé les yeux, poussé un soupir de découragement et s'était armée de courage afin de la suivre. Elle était là pour veiller sur Mia, elle n'allait pas flancher. Pas même si elle devait être face à son pire cauchemar. La jeune femme ne prêta pas vraiment attention à ce que disait la traînée – pas plus qu'au fait où elle avait largement déplacé la couverture pour laisser voir la marchandise – car Mac avait les yeux rivés sur son visage, cherchant la fameuse ressemblance dont Aidan lui avait déjà parlé, il y avait de ça déjà plusieurs mois. Les yeux, sans conteste. Ils étaient du même vert, mais si ceux de Mackenzie pétillaient, ceux de la femme allongée dans le lit étaient injectés de sang, vitreux. Quant à ses cheveux, il y avait belle lurette qu'ils n'étaient plus de la bonne couleurs. Maintenant, ils pendaient lamentablement, étaient ternes et sans vie.

S'il y avait une chose qui n'avait pas changé, c'était sa voix. Même si elle ne l'avait pas eue devant les yeux, Mackenzie l'aurait immédiatement reconnue juste à cause de sa voix rauque. Elle lui avait tellement chuchoté de menaces à l'oreille pour que seule Mackenzie l'entende que cette voix serait à jamais imprimée dans sa tête. Et malgré elle, quand cette femme s'était mise à parler, Mac avait tressaillit. L'espace de quelques secondes, elle avait eu l'impression d'avoir de nouveau 3 ans et que le ciel allait encore se charger de nuage et la foudre s'abattre sur elle.


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Jeu 14 Nov - 20:47

Il se passa la main au visage lorsqu’elle se découvrit, elle était pathétique. Il n’avait aucune pitié pour elle, aucunement. Il la haïssait tellement. Il aurait pu lui cracher au visage si les filles n’avaient pas été là. Il se tourna vers Mackenzie, elle était saisit d’horreur, il le voyait. Il secoua la tête et fit un signe de tête à Mia, elles n’auraient pas dû être là, ni l’une, ni l’autre. Mack n’était là que pour protéger Mia, car elle ne faisait pas confiance à son frère, même pour ça il fallait croire. Mais elle n’aurait pas dû être là… elle allait en faire des cauchemars encore plus. Cette folle lui avait vraiment pourrit la vie à cette pauvre Mack. Il serra les poings en se retournant vers la femme, il s’approcha d’elle et l’obligea à se lever brutalement, il se fichait de sa nudité, il n’en avait que faire, ce n’était qu’un déchet humain, sans plus. Il approcha son visage de celui de la femme et lui parla d’un ton bas et ferme.

-Tu utilises mon nom comme un passe-partout et tu n’es même pas capable de me reconnaître? Tu ne mérites pas le mot « mère », tu ne mérites même pas le terme d’humain. Tu n’es qu’un monstre, un monstre bien pire que moi d’ailleurs.

Il la relâcha, il l’avait maintenu par les épaules pour qu’elle le regarde dans les yeux. Il ne desserrait pas les dents. Il avait envie d’en faire de la pâte à mâcher à force de taper dessus. Il n’avait aucun respect pour ce genre de déchet, non, lui il s’en débarrassait. Mais il ne le pouvait pas… non, il avait promit de ne plus le faire, il avait promit de ne plus tuer à moins d’être en danger ou qu’un de ses proches le soit. Il avait envie de la démolir.
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t271-mia-an-ounce-of-blood-is-worth-more-than-a-pound-of-friendship
avatar


■ En ville depuis le : 20/06/2013
■ Messages : 137
■ Pseudo : Suddenly Psychotic

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Lokelas
■ Je suis : Propriétaire du Rapunzel's Beauty Salon
■ Mon adresse : Centre-ville #521

■ Célébrité : Ashley Benson
■ © Avatar : Shiya
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Bien sûr!

Mia Walker

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Jeu 14 Nov - 21:16

Mia jeta un coup d'oeil vers Mackenzie lorsqu'elle vit Aidan se tourner vers elles. La jeune femme n'eut pas à le regarder très longtemps pour comprendre ce qu'il cherchait à lui faire saisir. A son avis, elles n'auraient pas dû être là. Il avait peut-être raison, mais Mia ne regrettait pas d'avoir fait sa petite obstinée. Elle regrettait seulement que Mackenzie se soit sentie obligée de les accompagner. Des trois rejetons qu'avait eus cette cinglée, c'était sans aucun doute leur flic préféré qui en avait le plus souffert. Et comme elle commençait à bien connaitre ses ainés, Mia avait compris qu'Aidan croyait que Mac n'était là que pour la protéger. Peut-être que même la policière se l'était mis dans le crâne pour tenter de s'en convaincre, mais Mia était persuadée que si Mackenzie était là, c'était pour empêcher Aidan de faire une grosse connerie. Comme de descendre cette folle. Parce que tant et aussi longtemps qu'Aidan était à ses côtés – avec leurs gorilles par-dessus le marché – Mia savait qu'elle ne risquait rien. Mac le savait également même si elle refusait de l'admettre.

- C'est malin ça! Va falloir que tu te fasses décontaminer maintenant. se moqua gentiment Mia en secouant la tête après avoir vu son frère toucher à leur mère.

Il était fou! Des plans pour attraper Dieu-seul-sait-quoi! Mais il avait raison sur un point: cette femme avait un sacré culot. Elle se servait de lui pour obtenir des faveurs et des passe-droits à la tonne, mais quand elle l'avait devant elle, elle était incapable de le reconnaitre. Mais elle devait être tellement intoxiquée qu'elle ne voyait plus clair. Dégoûtée de la voir nue, Mia attrapa une poignée de papiers mouchoirs dans son sac à main et attrapa un peignoir qui trainait et le tendit à sa génitrice.

- Laisse-la se couvrir au moins, histoire de ne plus voir une horreur pareille. dit-elle en lançant ledit peignoir à la trainée. Je sais que la génétique ne fait pas tout, mais j'ose espérer qu'on aura pas l'air de ça dans 30 ans, Mac et moi.


Because of you
We fell in love, despite our differences, and once we did, something rare and beautiful was created. For me, love like that has only happened once, and that's why every minute we spent together has been seared in my memory. I'll never forget a single moment of it. ©️ Mags.

Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 19/10/2012
■ Messages : 109
■ © Avatar : Athéna

Sharp-Eye

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Jeu 14 Nov - 23:07

Elle regarda à travers son brouillard, c’était son fils? Cet homme qui la malmenait ainsi? C’était bien lui? Ce ne pouvait pas être possible, il lui devait la vie alors pourquoi la maltraiterait-il ainsi? Pourquoi la traiterait-il de monstre? C’était impossible! Elle lui cracha au visage.

-Mon fils est bien plus poli que toi, il t’écraserait comme une mouche s’il était ici.

Elle lui rit au nez. Jusqu’à ce qu’une petite blonde lui tende son peigneur avec un air de dédain qu’elle ne méritait pas. Elle parla de génétique et qu’elle espérait ne pas lui ressembler dans trente ans. Mais qu’est-ce qu’elle disait cette blondasse? Elle s’étira pour voir la brunette qui restait derrière, un sourire éclaira son visage.

-Oh mais c’est ma petite agace chérie ça! Tu es devenue une vraie femme maintenant. Es-tu toujours aussi perverse que dans le temps?

Elle regarda Aidan dans les yeux.

-C’était une vraie petite pute tu sais, les hommes l’adoraient et me l’empruntait toujours pour faire ce qu’ils voulaient.

Elle souriait de toutes les dents qui lui restaient. Elle ne se rendait pas compte que Mack n’avait que trois ou quatre ans à l’époque, dans sa tête, elle avait eu sa fille avec elle beaucoup plus longtemps. Elle avait été un poids tellement lourd pour elle, qu’elle avait l’impression de l’avoir supporter pendant dix ans.
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Jeu 14 Nov - 23:57

Mackenzie n'avait à peu près pas conscience de ce qui se passait autour d'elle. C'est à peine si elle vit Aidan attraper cette folle ou même Mia lui lancer un peignoir en plein visage. Pas plus qu'elle n'entendit vraiment ce que disait sa sœur concernant la génétique. Quoique si elle l'avait entendue, elle l'aurait sans aucun doute approuvée. Parce que si Aidan disait qu'elle ressemblait à cette traînée comme deux gouttes d'eau sur des photos qu'il avait vues, elle aurait espéré vieillir bien mieux! Ce n'est que lorsque ce déchet s'adressa directement à elle que Mackenzie commença à réagir. D'abord, elle posa la main sur son arme – plus jamais elle ne serrait désarmée devant cette femme – et elle s'avança lentement, en veillant quand même à garder une bonne distance entre elles. Se faisant, Mac s'était placée entre Mia et leur génitrice.

- Bon Dieu que c'est tentant de te prêter mes jolis bracelets et de t'offrir un refuge pour la nuit... commença lentement Mackenzie en prenant bien soin de mettre son insigne en évidence, chose que même bien intoxiquée le Déchet ne pouvait manquer. Le problème, c'est que tu me ferais honte en proposant tes faveurs à tout ce qui ce bouge. Et même si le meurtre me répugne, honnêtement... je serais tentée de te descendre moi-même... quoique je suis sûre qu'Aidan serait prêt à le faire à ma place pour m'éviter de me salir les mains inutilement.

Parce qu'elle savait que son frère en rêvait. Et pour une fois dans sa vie, elle commençait à se dire que finalement, le meurtre ça pouvait avoir du bon. Dans certains cas.


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Ven 15 Nov - 0:18

Il s’essuya le visage lorsqu’elle lui cracha dessus, il s’en fichait qu’elle le traite ainsi, mais il vit rouge lorsqu’elle se tourna vers Mackenzie, qu’elle se mit à parler d’elle comme d’une agace et d’une pute. Il dût serrer les poings si forts qu’il en avait les jointures blanches. Il l’aurait tué, là maintenant, si ça n’avait pas été que ses sœurs étaient là. Il serra les dents encore, elles allaient casser s’il continuait ainsi. Lorsque Mackenzie fit savoir au déchet humain qu’il pourrait se salir les mains pour elle, il attrapa la jeune femme par la nuque et l’obligea à se mettre à genoux sur le lit.

-Tu vois, je n’aurais même pas besoin d’un flingue pour le faire. Que de ma main. Mais tu vois cette jeune femme respectable devant toi, celle que tu viens d’insulter? Elle compte à mes yeux et je ne ferai rien contre elle. Alors vois-tu, ta vie dépend d’elle maintenant car si ce n’était que de moi tu serais déjà dans ta tombe.

Il était très sérieux, il tremblait de rage, il avait envie de défaire se visage. Il regrettait tellement d’avoir dit que Mackenzie et elle se ressemblaient. Elle n’avait plus rien de la femme de la photo.

-Elle avait quatre ans déchet. Quatre ans et tu la vendais à tes clients? T’es cinglé, complètement et tu ne mériterais que de subir un mort lente et pleine de tortures.

Il s’imaginait très bien prendre un de ses cigares et la brûler sur tout le corps, la marquer au fer rouge, lui faire de toute menue incisions et la passer au vinaigre. Il avait envie de lui faire les pires tortures, il la ferait lui-même souffrir. C’était ce dont il rêvait à ce moment-ci.
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t271-mia-an-ounce-of-blood-is-worth-more-than-a-pound-of-friendship
avatar


■ En ville depuis le : 20/06/2013
■ Messages : 137
■ Pseudo : Suddenly Psychotic

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Lokelas
■ Je suis : Propriétaire du Rapunzel's Beauty Salon
■ Mon adresse : Centre-ville #521

■ Célébrité : Ashley Benson
■ © Avatar : Shiya
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Bien sûr!

Mia Walker

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Ven 15 Nov - 0:36

Fut-elle soulagée de voir que sa soeur commençait à revenir à elle? Oui. Fut-elle soulagée de voir qu'Aidan tentait de prendre sur lui? Oui. Elle le savait, il ne ferait rien parce que ses soeurs étaient avec lui, mais ça le démangeait de s'occuper personnellement de cette femme. Juste à voir comment il serrait les poings et à l'entendre grincer des dents, c'était évident. Quiconque ne l'aurait pas connu et aurait vu son regard aurait aussitôt compris qu'il aurait intérêt à changer de trottoir s'il ne voulait pas avoir d'ennuis... Et voilà qu'Aidan avait forcé la trainée à se mettre à genoux sur le lit et qu'il disait à Mac que c'était à elle de décider. Sur ce point, elle était d'accord, la décision revenait à Mac, mais... ils se mettraient dans la merde... et ça, c'était pas bon.

- Faites pas de conneries vous deux. Elle a déjà largement contribué à gâcher vos vies. Elle ne mérite pas que vous les gâchiez un peu plus à cause d'elle... même si la voir crever pourrait être que positif pour la société en général. Vous imaginez les saletés qu'elle a dû refiler au pauvre crétin qui vient de sortir d'ici la queue entre les deux jambes?

Ohhh! Mia venait d'être vulgaire! Sa mère adorée lui aurait tellement rétorqué un «Mia! Surveille un peu ton vocabulaire!».

Mia comprenait que ses ainés éprouvent le besoin de la faire taire, de lui faire payer un peu de tout le mal qu'elle avait fait autour d'elle. Elle le comprenait et même, elle était d'accord. Malheureusement, Mia savait aussi que si Mackenzie pouvait être soulagée pendant un temps d'être enfin débarrassée de son pire cauchemar, elle ne mettrait pas longtemps à avoir des remords et elle ne pourrait pas vivre avec. Si Mia comprenait que son frère avait parfois dû faire certaines choses et qu'elle ne le jugeait pas pour ça, elle savait aussi comment sa soeur fonctionnait. Et elle ne voulait pas que Mac puisse un jour reprocher à Aidan de l'avoir laissée faire une telle connerie. Il y avait suffisamment de problèmes entre eux, il était inutile d'en ajouter un de plus.

- Je sais que ça serait génial de s'en débarrasser, mais Mac... tu sais comme moi que si ça te soulage un temps, tu vas malgré tout avoir des remords et que tu ne pourras pas vivre avec.

C'était peut-être direct, mais c'était la vérité. Elle ne voulait pas voir deux des personnes les plus importantes dans sa vie se mettre dans la merde à cause de ce... déchet, comme l'avait si bien dit Aidan.


Because of you
We fell in love, despite our differences, and once we did, something rare and beautiful was created. For me, love like that has only happened once, and that's why every minute we spent together has been seared in my memory. I'll never forget a single moment of it. ©️ Mags.

Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 19/10/2012
■ Messages : 109
■ © Avatar : Athéna

Sharp-Eye

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Sam 16 Nov - 11:35

Elle allait éclater de rire lorsque sa petite pute lui fit savoir qu’elle était flic. Flic! Elle! Non, elle ne pouvait pas le croire, tout ce qu’elle pouvait être devenu était une fille de joie comme elle, c’était tout ce qu’elle savait faire de bien quand elle était avec elle. Elle retient son rire cependant quand le colosse qui semblait être son fils, l’attrapa par la nuque et la fit mettre à genoux sur le lit. Il l’a menaçait, il menaçait de la tuer, il disait que sa garce à elle avait le dernier mot sur sa vie ou sa mort, c’était risible non? Puis, la petite blonde vient s’interposé en disant qu’elle regretterait de l’avoir laissé mourir. Elle ne put s’empêcher de rire, c’était pathétique.

-Bon d’accord, où est la caméra? Vous êtes tellement mauvais que ce ne peut être qu’un mauvais feuilleton ou une caméra surprise.

Elle riait encore. Elle regarda la petite blonde.

-Et toi? Tu es qui? La conscience des deux autres? La nouvelle maquerelle de ma petite garce? La pute du gorille?

Elle se retourna vers l’homme, elle lui sourit, mais ce n’était plus drôle. L’autre était partit sans payer, elle n’avait plus une tune pour payer sa dose.

-Allez, vas-y tue-moi. De toute façon tu m’as privée de ma prochaine dose donc dans moins de deux heures je vais avoir envie de mourir. Alors fais-toi plaisir.

Est-ce qu’elle voulait mourir? Non, mais elle avait encore moins envie de vivre le manque, c’était épouvantable et elle souffrait dans tout le corps lorsque ça lui arrivait. Son dealer ne lui faisait plus crédit et il disait qu’il ne voulait rien savoir qu’elle le touche pour sa dose. Alors que pouvait-elle faire? Faire pitié était encore une bonne chose, si tout allait bien il la laisserait vivre et lui refilerait ce dont elle avait besoin pour sa dose.
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Dim 17 Nov - 1:42

Mackenzie fut tentée – elle se devait d'être honnête – de laisser Aidan se charger de ça. Ils seraient tous soulagés d'être enfin débarrassés de cette femme, mais lorsque Mia pris la parole, Mac dû admettre qu'elle avait raison. Elle ne pouvait pas s'abaisser à faire un truc pareil. Elle ne pourrait jamais vivre avec ça. Si Aidan était capable de vivre avec du sang sur les mains, c'était son affaire, mais elle... elle n'était pas faite de ce bois-là.

- Mia a raison. murmura lentement Mackenzie. Je ne pourrais pas vivre avec sa mort sur la conscience. Ne m'oblige pas à t'arrêter pour avoir débarrassé ce monde d'un truc pareil.

La jeune femme secoua tristement la tête quand elle entendit l'autre folle lui demandé qui était Mia. Elle ne reconnaissait pas sa propre fille alors qu'elle ressemblait tant à Aidan. Quoique, elle n'avait pas cru Aidan lorsqu'il lui avait dit qui il était. Allez savoir ce que l'abus de drogues et d'alcool pouvait infliger à un cerveau déjà bien détraqué à la base. Et voilà que l'autre junkie voulait qu'Aidan le tue parce qu'elle venait de perdre un client. Comment quelqu'un pouvait descendre aussi bas?

- Tu ne la reconnais pas? C'est vrai qu'elle a eu la chance que tu l'abandonne à la naissance. Ce que je donnerais pour retourner en arrière et avoir cette chance-là moi aussi...

Mackenzie fit l'impasse sur le fait que la pute la traite de pute. Il y avait longtemps qu'elle avait compris que cette femme était vraiment dérangée et qu'elle vivait dans son petit monde bien à elle. Un petit monde où la morale et la loi n'avaient aucune prise. Il n'y avait rien à faire pour réhabiliter une personne comme ça. Même la prison n'y pourrait rien. Malheureusement, la prison n'était pas un remède efficace. Si une infime partie du monde carcéral ressortait de là transformés, la plupart des gens qui avaient déjà séjourné dans une cellule finissait par y retourner, inévitablement.


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t236-aidan-o-reilly-all-i-wanted-was-to-be-what-i-became-to-be
avatar


■ En ville depuis le : 22/03/2013
■ Messages : 306
■ Pseudo : Jason

■ J'ai : 38 ans
■ Je suis : marié avec Emma
■ Je suis : Chef des Irlandais/ Biochimiste
■ Mon adresse : Sud, #228

■ Célébrité : Leonardo Dicaprio
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Peut-être un

Aidan C. O'Reilly

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good. Dim 17 Nov - 2:14

Mackenzie lui dit de ne pas l’obliger à l’arrêter pour avoir fait disparaître le déchet. Il relâcha la chose qui se disait être une mère. Il s’essuya les mains avec un mouchoir en tissu qu’il avait dans sa poche. Il le lança sur la femme qui avait tenté de faire pitié en disant qu’il pouvait la tuer. Il regarda sa sœur dans les yeux.

-T’en fait pas, je ne ferai rien contre ta volonté. C’est toi qu’elle a lésé, c’est toi qui décide. Je respect ton choix.

Mackenzie dû expliquer à leur génitrice qui était Mia, il ferma les yeux un instant, la migraine le gagnait peu à peu à force de respirer cet air vicié par cette femme qui les avait mit aux mondes.

-Tu as donné naissance à deux superbes filles, magnifique et intelligente. Je ne sais pas comment tu as fait ça vu le déchet que tu es. Cependant, ce n’est pas toi qui en a fait des femmes aussi belle et intelligente. Avec Mia tu as eu la brillance de l’abandonné, félicitation pour ça d’ailleurs. Mais Mack, tu as laissé en elle une trace indélébile qu’elle ne pourra jamais effacé et juste pour ça tu devrais être déjà morte. Mais comme elle est milles fois meilleure que toi dans la vie, elle te laisse la vie sauve pouffiasse. Tu devrais lui baiser les pieds pour ça.

Il savait très bien que la policière ne voulait pas de ça. C’était simplement l’image que lui aurait aimé voir, la voir aux pieds de sa sœur pour ce qu’elle lui avait fait.

-Si jamais tu utilises mon nom à nouveau, si tu t’approches d’une des filles ici présentent ou tente quoi que ce soit pour leur faire du tord, je te jure que je te retrouver et que la sensation de manque sera ton pire soucis tu m’entends?

Il attendit que la chose approuve de la tête avant de se diriger vers ses sœurs.

-Venez les filles, nous n’avons plus rien à faire ici.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: A good metaphor can make any bad idea sound good.

Revenir en haut Aller en bas

A good metaphor can make any bad idea sound good.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Streets of Philadelphia :: Charisma Motel

-