Partagez | .
 

 Your nightmares follow you like a shadow, forever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar
■ En ville depuis le : 19/10/2012
■ Messages : 109
■ © Avatar : Athéna

Sharp-Eye

Message(#) Sujet: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Lun 2 Sep - 1:39

Your nightmares follow you like
a shadow, forever.
Voici donc les quelques règles du sujet commun:

- Réponse entre 5 et 10 lignes (13 maximum)
- Comme il fallait trancher, c'est Evy qui postera la première
- Vous avez 48 heures pour répondre, après c'est au suivant!


PARTICIPENT AU SUJET (dans cet ordre!):
→ Evangelyne J. McCarthy
→ Raffael G. Di Valastro
→ Anthonio Di Valastro
→ Annalisa Di Valastro
→ Mackenzie E. Fletcher


Mise en scène; Après l'agression dont Evangelyne a été victime, elle est à l'hôpital. Seuls ses proches peuvent entrer dans sa chambre, elle a besoin de repos. Elle aura des choses difficiles à surmonter, alors nous comptons sur vous pour l'aider à traverser cette terrible épreuve!

Petit rappel... Si vous ne l'avez pas encore lu, vous êtes invités à aller consulter le sujet suivant: Click! Il contient toutes les informations importantes au bon déroulement du sujet!


Amusez-vous bien!
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t135-the-same-place-but-not-the-same-person-now
avatar


■ En ville depuis le : 25/11/2012
■ Messages : 503
■ Pseudo : Poker Face

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Raffael
■ Je suis : Gérante du Di Valastro Restaurant
■ Mon adresse : #

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Evangelyne J. McCarthy


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Lun 2 Sep - 12:09

Elle revenait lentement à elle, elle ouvrit les yeux et fût aveugler par une lumière blanche. Les sons autour d’elle, les bips réguliers qui accélèrent lui firent peur. Elle regarda autour d’elle, elle était paniquée complètement. Où était-elle que s’était-il passé? Elle vit soudainement le visage de Raffael penché sur elle. Elle se calma instantanément. Il lui prit la main, il avait l’air tellement triste. Puis, elle se souvenu, elle avait été attaqué par un homme, il avait tenté de l’étrangler. Liam était intervenu, elle en était sur car c’est le dernier visage qu’elle avait vu avant de s’évanouir, il le semblait aussi que l’Irlandais lui avait demandé de s’accrocher mais elle n’en était pas certaine. C’était flou. Lorsqu’elle parla sa voix était rauque, basse, tellement différente de celle qu’elle était habituellement qu’elle eut l’impression que ce n’était pas elle qui avait parlé.

-Liam? Le … le bébé?

Deux questions importantes, mais elle sentait qu’il y avait quelque chose, elle sentait qu’il y avait quelque chose.



Just give me a reason Just a little bit's enough Just a second we're not broken just bent And we can learn to love again It's in the stars It's been written in the scars on our hearts We're not broken just bent And we can learn to love again

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t240-raffael-g-di-valastro-beer-is-proof-that-god-loves-us-and-wants-us-to-be-happy
avatar


■ En ville depuis le : 24/03/2013
■ Messages : 174
■ Pseudo : Slash

■ J'ai : 37 ans
■ Je suis : En couple avec Evangelyne J. McCarthy
■ Je suis : Propriétaire du Fairy Night Club
■ Mon adresse : Sud #35 (pour le moment)

■ Célébrité : Joe Manganiello
■ © Avatar : Shiya
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Libre

Raffael G. Di Valastro

Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Lun 2 Sep - 22:32

Depuis qu'il avait entendu la rumeur qui courait que deux ambulances étaient dans la ruelle derrière le Fairy, Raffael était comme dans un cauchemar. Cauchemar éveillé. Il avait l'impression que tout était de sa faute et que si Evangelyne était allongée là et avait fait une fausse couche, c'était parce qu'il avait été trop con. Con de vouloir la protéger en l'empêchant de se fatiguer inutilement... et résultat? Elle se faisait agresser pendant qu'elle se reposait. C'était sa faute et ça, personne ne pourrait le lui faire oublier. Et maintenant, il était assis près d'elle dans sa chambre d'hôpital, attendant qu'elle ouvre enfin les yeux... redoutant par le fait même de devoir lui annoncer la terrible nouvelle.

Elle avait perdu leur bébé. Déjà, cette nouvelle était horrible en soi, mais Raff avait une crainte supplémentaire: entendre Evy lui dire qu'ils n'avaient plus de raisons d'être ensembles puisqu'il n'y avait plus de bébé. Il s'attendait à ce qu'elle lui dise un truc pareil. Pourquoi? Parce qu'il commençait à bien la connaître, pardi! Aussi lorsqu'elle ouvrit les yeux et qu'elle s'enquit immédiatement de Liam et du bébé, Raffael pâlit-il un peu sous son hâle. Il redoutait ce qu'il allait devoir dire...

- Fitzpatrick va s'en sortir. Il n'est plus aux soins intensifs. dit Raffael avant de s'interrompre et de pousser un soupir. Il n'aimait pas être celui qui devait annoncer la triste nouvelle, mais c'était à lui de le faire. Ma belle... le bébé... c'était trop tard. Ils ont tout tenté, mais... ils n'ont rien pu faire.




I wanna make you smile whenever you're sad Carry you around when your arthritis is bad Oh all I wanna do is grow old with you I'll get your medicine when your tummy aches Build you a fire if the furnace breaks Oh it could be so nice, growing old with you I'll miss you Kiss you Give you my coat when you are cold Need you Feed you Even let ya hold the remote control So let me do the dishes in our kitchen sink Put you to bed when you've had too much to drink I could be the man who grows old with you I wanna grow old with you

Revenir en haut Aller en bas




avatar
■ En ville depuis le : 25/10/2012
■ Messages : 128
■ J'ai : 67
■ Je suis : Veuf
■ Je suis : The Godfather/Le Parrain Italien
■ Célébrité : Dustin Hoffman
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena


Anthonio Di Valastro


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Mer 4 Sep - 1:25

Anthonio était dans la chambre d’hôpital à regarder la petite amie de son fils, elle était coucher et salement affaiblie par ce geste insensé et incompréhensible. L’homme qui avait fait cela méritait la mort par l’ablation des testicules point final. Cela exprimait en général le sentiment qu’Ant ressentait à ce moment là. Le fils du parrain, et pourtant, Di Valastro sénior ne savait pas comment parler à son fils car les Italiens ont le sang bouillant et il ne voulait pas attiser le feu qui couvrait souvent entre les deux Di Valastro. Il laissa un peu de temps à son fils de reprendre ses esprits et après quelques minutes de calme dans la pièce il regarda son fils et lui demanda en chuchotant pour laisser le temps à Evy de digérer la mauvaise nouvelle pour le bébé.

- Comment vas-tu fils?



PERSONNAGE DÉCÉDÉ!
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t251-on-ne-choisit-pas-sa-famille-mais-ma-famille-elle-m-a-t-elle-choisit-non-plus
avatar


■ En ville depuis le : 19/05/2013
■ Messages : 200
■ Pseudo : Stella

■ J'ai : 31 ans
■ Je suis : En couple avec Jared
■ Je suis : Médecin en pédiatrie
■ Mon adresse : Sud #33

■ Célébrité : Katie McGrath
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Libre

Annalisa V. Di Valastro

Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Mer 4 Sep - 2:21

Annalisa était de garde lorsqu’on l’avait appelé en pédiatrie, plus précisément en obstétrique. Elle n’était pas spécialiste en accouchement pourtant. Elle s’était rendue au département pour découvrir avec horreur que sa belle-sœur Evy était étendue sur une table et que l’on essayait de sauver son enfant. Evy avait une marque très prononcé au cou, on l’avait visiblement étranglé. Elle avait été scandalisé de voir ce qu’on lui avait fait subir. Maintenant, elle était dans la chambre, son frère venait d’annoncer à son amoureuse qu’elle avait perdu leur enfant. Pendant que son père tentait de réconforter Raffael, elle s’approcha doucement de la jeune femme et lui prit la main sans rien dire. Il n’y avait pas de mot pour dire ce qu’elle ressentait, elle avait critiqué leur couple à cause de la différence d’âge, elle s’était réjouit autant que questionné sur la grossesse de la jeune femme et maintenant, elle se retrouvait là à tenter d’apporter du réconfort. Elle regarda Mackenzie, la policière et aussi la sœur d’Evy. Elle devait vraiment être effondrée et de plus elle devait s’occuper de trouver ce malade. Elle respectait son travail, ce n’était pas facile de trouver des preuves pour arrêter un être mentalement déséquilibrer. Parce qu’il fallait l’être pour faire ce qu’il avait fait.



I just can't get you out of my head
Boy, your lovin' is all I think about
I just can't get you out of my head
Boy, its more than I dare to think about

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Mer 4 Sep - 2:44

Mackenzie regardait, impuissante, Raffael annoncer la mauvaise nouvelle à Evangelyne. Elle ne l'enviait pas, mais alors là pas du tout. Néanmoins, elle s'approcha du lit – à côté de Raffael – et posa sa main sur le bras de sa sœur. Elle se détestait pour ce qu'elle allait devoir faire, lui faire revivre ce cauchemar, mais il était important que sa sœur lui dise tout ce dont elle se souvenait. Plus vite elles passeraient par cette étape douloureuse, moins Evy risquait d'oublier des détails.

C'était cruel de penser que moins de deux semaines plus tôt, elles étaient toutes les deux sur la plage à Hawaï, le soir de son mariage. Toutes deux heureuses de ce que la vie leur apportait... Franchement, la vie était une belle garce sur ce coup-là.

- Je sais que ce tu traverses est horrible. Je ne peux même pas l'imaginer. Et je ne peux rien faire pour t'aider à surmonter ça. Enfin si, il y a bien une chose que je peux faire. Je peux mettre la main sur ce type et crois-moi, je le retrouverai. Je te le promets. Mais pour ça, j'ai besoin de ton aide, Evy. J'ai besoin que tu me racontes tout ce dont tu te souviens. Je voudrais vraiment te laisser te reposer et ne pas te faire subir ma série de questions... mais si je veux le coller au fond d'une cellule – en espérant qu'il me donne une raison de le descendre – il faut que je te les pose...

Mackenzie regarda tristement sa sœur. Ce soir, elle avait faillit perdre sa sœur...

- Alors, tu te sens prête à y répondre?


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t135-the-same-place-but-not-the-same-person-now
avatar


■ En ville depuis le : 25/11/2012
■ Messages : 503
■ Pseudo : Poker Face

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Raffael
■ Je suis : Gérante du Di Valastro Restaurant
■ Mon adresse : #

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Evangelyne J. McCarthy


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Mer 4 Sep - 3:05

Elle avait perdu son bébé, il n’était plus là. Si elle n’avait pas eu Anna d’un côté et Mack de l’autre qui lui tenait la main elle se serait passé la main sur le ventre pour tenter de le chercher. Ça ne donnait rien, il n’était plus là. Elle sentit des larmes brûlantes couler le long de ses joues. Elle souffrait beaucoup plus de la perte de l’enfant que de toutes ses blessures physique. Elle avait l’impression d’être en cauchemar et qu’elle se réveillerait. Mackenzie voulait lui poser des questions, elle voulait arrêter celui qui lui avait fait ça. Elle hocha la tête, elle avait besoin de respirer. Elle avait l’impression d’avoir le souffle coupé.

-Donne-moi … donne-moi cinq minutes Mack, juste le temps que je reprenne mon souffle.

Sa voix était toujours très rauque, elle avait l’impression qu’elle ne retrouverait jamais son timbre de voix. Elle devait se calmer, elle devait réfléchit à ce qui s’était passé. Elle ne le voulait pas, elle n’avait pas envie de se rappeler mais elle n’avait pas le choix. Plus vite elle racontait l’histoire, plus vite elle pourrait arrêter d’en parler.

-Je suis sortie prendre l’air. J’étais énervée et j’avais besoin de respirer pour faire le point. Je suis sortie par la porte de derrière pour accéder à la ruelle. Il devait attendre là, parce que je n’étais pas sortie depuis cinq minutes qu’il m’attaquait. Il m’a étranglé, je crois que ce devait être un fil de fer parce que c’était froid au début avant de devenir chaud. Je ne sais pas pourquoi je me souviens de ce détail, c’est insignifiant non?

Son discours était laborieux, elle avait l’impression de s’arracher la gorge.

-De l’eau s’il-vous-plaît.

Elle ne pensait pas pouvoir continuer sans un peu d’eau pour s’humecter la gorge.



Just give me a reason Just a little bit's enough Just a second we're not broken just bent And we can learn to love again It's in the stars It's been written in the scars on our hearts We're not broken just bent And we can learn to love again



Dernière édition par Evangelyne J. McCarthy le Dim 8 Sep - 19:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t240-raffael-g-di-valastro-beer-is-proof-that-god-loves-us-and-wants-us-to-be-happy
avatar


■ En ville depuis le : 24/03/2013
■ Messages : 174
■ Pseudo : Slash

■ J'ai : 37 ans
■ Je suis : En couple avec Evangelyne J. McCarthy
■ Je suis : Propriétaire du Fairy Night Club
■ Mon adresse : Sud #35 (pour le moment)

■ Célébrité : Joe Manganiello
■ © Avatar : Shiya
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Libre

Raffael G. Di Valastro

Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Mer 4 Sep - 21:27

Quand son père lui demanda tout bas comment ça allait, Raffael ne sut que répondre aussi se contenta-t-il de hausser les épaules. Non, ça n'allait pas, sa petite amie avait été agressée, leur bébé n'était plus et il se sentait coupable. Il ne pouvait cependant pas dire ça, car s'il y avait une personne qui n'avait aucun droit de se plaindre, c'était bien lui. S'il avait fait taire cette damnée manie de surprotéger Evangelyne, rien de tout ça ne se serait produit. Dans leur malheur, Raffael était cependant content – si le terme était approprié – de savoir que c'était Anna qui s'était occupée d'Evy. Au moins, il l'avait su entre de bonnes mains. Il avait passé une partie de la nuit à tourner comme un lion en cage, mais savoir sa sœur auprès de sa petite amie l'avait quelque peu rassuré.

Et voilà maintenant que la sœur d'Evy voulait l'interroger. D'un sens, il trouvait que c'était trop tôt, qu'Evy devait se reposer pour reprendre des forces, mais de l'autre... il comprenait que la policière veuille faire son travail. Et il était content que ça soit elle qui s'occupe de ce malade. Parce que s'il y avait un flic en ville qui n'arrêterait pas de traquer ce malade, c'était bien la sœur d'Evangelyne. Mais il laissa faire, ce n'était plus de son ressort. Rien de ce qu'il pourrait dire ou faire ne ferait en sorte qu'il se sente moins mal.

Entendre Evy raconter ce qui s'était passé lui glaça le sang et il dû se retenir de ne pas frapper dans quelque chose pour se défouler. Il n'était pas d'un naturel violent, mais ce matin-là, c'était plus fort que lui. Alors lorsque sa belle demanda un verre d'eau, il pris sur lui et remplis un verre avant de mettre une paille dans le verre et d'aider Evy a boire. Si c'était tout ce qu'il pouvait faire pour elle, bah il le ferait.




I wanna make you smile whenever you're sad Carry you around when your arthritis is bad Oh all I wanna do is grow old with you I'll get your medicine when your tummy aches Build you a fire if the furnace breaks Oh it could be so nice, growing old with you I'll miss you Kiss you Give you my coat when you are cold Need you Feed you Even let ya hold the remote control So let me do the dishes in our kitchen sink Put you to bed when you've had too much to drink I could be the man who grows old with you I wanna grow old with you

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t251-on-ne-choisit-pas-sa-famille-mais-ma-famille-elle-m-a-t-elle-choisit-non-plus
avatar


■ En ville depuis le : 19/05/2013
■ Messages : 200
■ Pseudo : Stella

■ J'ai : 31 ans
■ Je suis : En couple avec Jared
■ Je suis : Médecin en pédiatrie
■ Mon adresse : Sud #33

■ Célébrité : Katie McGrath
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Libre

Annalisa V. Di Valastro

Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Ven 6 Sep - 18:45

Il n’y avait pas à dire, Mackenzie avait les pieds sur terre, elle était triste bien sur, mais elle savait garder la tête froide pour faire son travail. Evy était forte elle aussi, elle parlait et tentait de se souvenir au mieux. Son père tentait de réconforter son frère. Raffael, pauvre Raffael, il semblait tellement perdu dans cette histoire. Son rock était en train de s’effriter comme une motte d’argile séchée. Il ne disait pas un mot, il avait aidé sa belle à boire d’une façon tellement attentionnée, elle savait qu’il se sentait coupable, elle ne le voulait pas mais elle ne pouvait l’en empêcher. Elle détestait voir son grand frère dans cet état. Elle serra brièvement la main de sa belle-sœur et se rendit près de son frère. Elle lui chuchota à l’oreille :

-Tu devrais aller dormir, si tu veux je peux même te prescrire quelque chose pour t’aider à dormir cette nuit. Tu sais qu’elle va avoir besoin de toi, tu auras besoin de toutes tes forces pour ce faire.

Elle ne savait pas du tout comment réagirait Evy, elle ne savait pas ce qu’il adviendrait de leur couple après ça. Elle savait cependant que Raff était épuisé, il avait passé la pire nuit de sa vie. Perdre son enfant et voir celle que l’on aime dans un tel état pouvaient faire perdre la tête à n’importe quel homme sain d’esprit.



I just can't get you out of my head
Boy, your lovin' is all I think about
I just can't get you out of my head
Boy, its more than I dare to think about



Dernière édition par Annalisa V. Di Valastro le Lun 9 Sep - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Ven 6 Sep - 23:19

Mackenzie ne se préoccupait pas trop de ce qui se passait autour d'elle, elle se concentrait sur sa sœur et sur ce qu'elle lui racontait... s'efforçant – en vain – de ne pas laisser voir à cette dernière combien elle pouvait être affectée par ce qui s'était produit. Mac ne voulait pas en ajouter une couche, Evy avait déjà bien assez de ses propres problèmes, elle n'avait pas à supporter ceux de sa sœur. Mackenzie était tentée de faire comprendre à Di Valastro père qu'il n'était pas dans son intérêt d'intervenir pour attraper le malade qui s'en était pris à Evangelyne, mais elle décida de garder ça pour la fin, lorsqu'elle sortirait. Un problème à la fois.

La policière ne put faire autrement que de voir à quel point Raffael semblait... perdu. Il avait l'air de se sentir coupable et de ne pas savoir quoi faire de sa peau. Depuis que Mac était arrivée à l'hôpital et qu'elle voyageait de la chambre de sa sœur à celle de Liam, elle l'avait vu tenter de garder son calme, mais totalement absent, faire les cent pas, tourner en rond. Si elle n'avait pas vu comment il pouvait tenir à Evy, son air coupable l'aurait poussée à poser des questions. Mais il était totalement fou de sa petite amie et de toute évidence, il tentait de prendre sur lui. Raffael aussi devait traverser un moment affreux. C'était sans doute ce que se disait le Dr Di Valastro, car Mackenzie la vit rejoindre son frère et lui parler tout bas... mais elle ne leur prêta pas attention, se concentrant sur sa sœur.

- Rien n'est insignifiant. Tous les détails peuvent avoir leur importance, alors s'il y a quelque chose qui te revienne à l'esprit, même si ça te semble insignifiant, dis-le moi, d'accord? répondit doucement Mackenzie avant de s'asseoir sur le lit à côté d'Evy. Tu as beaucoup d'ecchymoses, des signes qui montrent que tu t'es battue jusqu'au bout et je suis fière de toi. Mais est-ce que tu as pu voir son visage, la couleur de ses yeux, ses cheveux? N'importe quoi qui pourrait m'aider à l'identifier?

Elle lui parlerait aussi du portrait robot, mais pas tout de suite. Elle voulait savoir tout ce dont sa sœur se souvenait. Après, le dessinateur saurait la faire parler concernant leur homme. Après tout, c'était son job.


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t135-the-same-place-but-not-the-same-person-now
avatar


■ En ville depuis le : 25/11/2012
■ Messages : 503
■ Pseudo : Poker Face

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Raffael
■ Je suis : Gérante du Di Valastro Restaurant
■ Mon adresse : #

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Evangelyne J. McCarthy


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Dim 8 Sep - 19:57

La jeune femme était lasse, fatiguée et elle aurait eu envie de fermer les yeux pour les prochaines quarante-huit heures. Mais elle ne pouvait pas, sa sœur lui disait que tous les détails pouvaient être important. Son visage, oui, elle l’avait vu, elle l’avait très bien vu. Elle savait qui il était aussi, mais elle ne savait pas son nom. Elle l’avait déjà vu, mais à ce moment-là, il avait l’air totalement inoffensif. Elle se laissa déconcentrer une seconde, elle vit Anna qui s’était approché de Raff. C’est à ce moment-là seulement qu’elle réalisa ce qu’il avait perdu lui aussi ce soir-là. Il semblait complètement épuisé, il n’avait probablement pas dormit beaucoup.  Il lui avait donné de l’eau sans rien dire, il avait tellement prit soin d’elle ses derniers temps et maintenant il continuait quand même. Elle regarda sa sœur.

-Envoie-moi ton dessinateur, ce sera mieux que de t’expliquer. C’était un régulier au Fairy, on l’a surement quelque part sur les bandes d’enregistrement.  Je sais que je l’ai griffé au visage et aux deux poignets aussi. Je lui ai écrasé le pied aussi je crois, c’est flou rendu là. Il s’en ait prit à moi par derrière comme un lâche, je ne l’ai même pas entendu arriver.

C’était ce qui l’emmerdait le plus dans cette histoire, elle qui avait été aussi paranoïaque dans sa vie, elle qui avait toujours été si prudente. Elle s’était jeté dans la gueule du loup comme une belle stupide et maintenant Raffael et elle en payait le prix. Elle tendit la main vers lui et il s’approcha. Seigneur, il avait l’air du coupable parfait. Elle fit en sorte qu’il se penche sur elle, elle ne voulait pas que les autres entendent.

-Je suis désolée, si je m’en étais tenu à ce que l’on s’était dit ce ne serait pas arrivé. C.est ma faute tu entends? Ma faute, pas la tienne. S’il-te-plaît, s’il-te-plaît, ne te sens pas coupable. Le vrai coupable c’est ce malade pas toi. Va te reposer, tu en as besoin.

Elle lui caressa la joue doucement, elle ne voulait pas qu’il soit démolit par la culpabilité et de toute manière ce n’était vraiment pas sa faute, elle ne lui en voulait pas. Elle connaissait cependant ce sentiment et elle ne voulait pas qu’il le vive.



Just give me a reason Just a little bit's enough Just a second we're not broken just bent And we can learn to love again It's in the stars It's been written in the scars on our hearts We're not broken just bent And we can learn to love again



Dernière édition par Evangelyne J. McCarthy le Mar 10 Sep - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t240-raffael-g-di-valastro-beer-is-proof-that-god-loves-us-and-wants-us-to-be-happy
avatar


■ En ville depuis le : 24/03/2013
■ Messages : 174
■ Pseudo : Slash

■ J'ai : 37 ans
■ Je suis : En couple avec Evangelyne J. McCarthy
■ Je suis : Propriétaire du Fairy Night Club
■ Mon adresse : Sud #35 (pour le moment)

■ Célébrité : Joe Manganiello
■ © Avatar : Shiya
■ © Photo identité : Athéna

■ Un sujet? : Libre

Raffael G. Di Valastro

Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Lun 9 Sep - 2:42

Quand Anna était venue vers lui pour lui dire qu'il devrait aller dormir et qu'elle lui prescrirait un truc s'il le voulait, Raffael avait secoué la tête. Même avec des médicaments, il ne parviendrait pas à trouver le sommeil, il en était certain. Chaque fois qu'il avait fermé les yeux quelques secondes, il revoyait Evangelyne allongée sur une civière, blême et couverte de sang. Il doutait d'arriver à trouver le sommeil, même aidé par des somnifères. Et du reste, il ne voulait pas quitter Evy. Il allait rester à ses côtés tant et aussi longtemps qu'on ne le jetterait pas hors de l'hôpital. Il ne partirait pas de lui-même et encore moins sans se battre. Bien sûr, Anna avait raison sur un point, Evy aurait besoin de lui quand elle recevrait son congé de l'hôpital

- Merci Anna, mais je reste ici. Je ne la laisserai pas. répondit-il finalement à sa sœur, à voix basse. Tellement basse qu'hormis sa sœur, personne ne l'entendit.

Mais s'il était déjà sur les rotules, les choses empirèrent lorsque sa petite amie confia à sa sœur que le type était un habitué de son club. Là, il vit rouge. Encore une fois, il dû prendre sur lui pour ne pas tout démolir, parce qu'il commençait à en avoir une sérieuse envie. Peut-être que de tout casser lui permettrait d'évacuer sa frustration, sa colère... Sa rage.

- Vous pouvez prendre toutes les bandes. Pas besoin de mandat. Tout ce que je veux, c'est que vous arrêtiez ce malade.

Et ça, c'était sans appel. Il aiderait la police autant qu'il le pourrait. Raffael ne pourrait jamais remonter le temps pour empêcher ce drame de se produire et Dieu sait qu'il en aurait eu le désir, mais s'il pouvait aider les flics à mettre la main sur ce malade, il le ferait. Quitte à aller lui-même à sa recherche si besoin était. Mais Raffael n'en resta pas là dans ses... surprises. Evangelyne le fit venir près d'elle et lui chuchota à l'oreille qu'il n'était pas responsable, que c'était sa faute à elle. La faute de ce type. Et elle voulait qu'il aille se reposer. Raffael serra les dents, se redressa en serrant les poings. La seule idée qu'Evy se tienne pour responsable de ce drame lui donnait la nausée. Elle était la victime Bon Dieu! Leur bébé était la victime! Liam aussi d'ailleurs. Celui-là... Raffael lui était plus que redevable.

- Je t'interdis de te mettre ça sur le dos, tu m'entends! s'exclama-t-il lorsqu'il ne fut plus en mesure de se contenir.

Raffael s'efforça cependant de se calmer. Il ne voulait pas stresser davantage Evangelyne. Il était hors de lui, mais elle n'avait pas à subir ça. Aussi inspira-t-il profondément par le nez avant d'expirer. Ce n'était pas super efficace, mais c'était mieux que rien.

- Excuse-moi, je ne voulais pas crier. murmura-t-il en se rapprochant d'Evy pour s'installer sur le bord de son lit et lui prendre la main. Ça me rend fou de t'entendre dire ça. Et non, je ne partirai pas. Je resterai avec toi aussi longtemps qu'il le faudrait. Ils devront me forcer à sortir d'ici. Fais-toi une raison ma belle, tu vas être prise avec moi.




I wanna make you smile whenever you're sad Carry you around when your arthritis is bad Oh all I wanna do is grow old with you I'll get your medicine when your tummy aches Build you a fire if the furnace breaks Oh it could be so nice, growing old with you I'll miss you Kiss you Give you my coat when you are cold Need you Feed you Even let ya hold the remote control So let me do the dishes in our kitchen sink Put you to bed when you've had too much to drink I could be the man who grows old with you I wanna grow old with you

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t251-on-ne-choisit-pas-sa-famille-mais-ma-famille-elle-m-a-t-elle-choisit-non-plus
avatar


■ En ville depuis le : 19/05/2013
■ Messages : 200
■ Pseudo : Stella

■ J'ai : 31 ans
■ Je suis : En couple avec Jared
■ Je suis : Médecin en pédiatrie
■ Mon adresse : Sud #33

■ Célébrité : Katie McGrath
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Multicomptes : Non
■ Un sujet? : Libre

Annalisa V. Di Valastro

Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Lun 9 Sep - 17:55

Evy révéla une information qui fit presque bondir Raffael, l’homme était un habitué du club. Raff donna champ libre à Mackenzie pour les bandes vidéo, sans même avoir de mandat. Anna glissa un regard vers son père, mais il était calme. Avait-il respecté le choix de son fils et retenu ses hommes de faire des affaires dans le club de Raff? Elle l’espérait, car si ses hommes avaient fait quelque chose de mal et que Mackenzie tombait dessus, ils paieraient cher le prix. Après qu’Evy eut demandé à Raff de se rapprocher celui-ci explosa littéralement avant de ce calmé. Evy avait sans aucun doute tenté de le déculpabilisé et il n’avait pas prit qu’elle s’accuse. Il était dans un état de nerfs impossible. Elle prit le téléphone et demanda que l’on apporte un lit de camp pour son frère. Ce n’était pas habituel, mais elle savait que son frère refuserait de partir et de laisser la jeune femme seule. Il l’aimait vraiment et elle en prenait conscience maintenant. L’âge n’avait aucune importance après tout. Elle mit une main sur l’épaule de son frère qui s’était assis sur le lit près de la jeune femme, le seul endroit où il semblait bien se sentir.

-Je vais m’arranger pour que tu puisses rester là. Mais tu vas te reposer et je vais t’injecter un calmant. Tu es à bout de nerfs et ça ne t’aide pas et ça n’aide pas Evy non plus. Alors c’est non négociable.

Elle l’avait en poche depuis le début sachant que son frère en aurait besoin et peut-être même la sœur d’Evy, après tout c’était un coup dur pour elle aussi. Cependant, le lieutenant semblait gérer malgré la tristesse de la situation. Elles avaient ce point en commun de garder ce côté froid professionnel de leur métier. Elle s’effondrerait sans aucun doute lorsqu’elle serait seule chez elle, probablement que Mack ferait la même chose. Evy était une jeune femme forte, elle s’en remettrait et peut-être même qu’il tenterait d’avoir un autre enfant un peu plus tard. Elle l’espérait du moins.



I just can't get you out of my head
Boy, your lovin' is all I think about
I just can't get you out of my head
Boy, its more than I dare to think about

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Lun 9 Sep - 23:43

La policière savait que ce n'était qu'une question de temps avant que Raffael craque. Elle le savait parce qu'elle avait malheureusement trop souvent assisté à ce genre de scène, c'était inévitable. Le conjoint finissait toujours par sauter un plombs à cause du stress, de la pression. C'était toujours bouleversant et Mackenzie en ressortait toujours quelque peu chamboulée, même si elle tentait de garder la tête froide. Cette fois-ci par-contre, c'était plus difficile. Et pour cause, c'était sa sœur qu'elle devait interroger. Elle aurait pu ne pas se battre pour avoir cette affaire à résoudre, mais Mac savait que c'était le seul moyen pour elle de se rendre utile. Elle fut cependant soulagée de voir que Raffael se calmait de lui-même, elle n'aurait pas eu le choix de l'obliger à se calmer et elle ne voulait pas en arriver là.

Aussi, lorsque Raffael décréta qu'elle aurait accès à toutes les bandes de surveillance qu'elle voulait, Mackenzie hocha la tête. Elle espérait pour lui qu'aucun des hommes de son père ne figurerait sur ces bandes et qu'elle n'aurait aucune preuve contre eux. Ça ne serait vraiment pas le temps de lui compliquer un peu plus l'existence, c'était déjà suffisamment compliqué déjà, inutile d'en ajouter une couche. C'est pourquoi elle se jura de fermer les yeux sur ce qu'elle pourrait être amenée à voir... à moins que ça soit franchement trop flagrant. Mais ça lui soulevait le cœur de devoir en arriver à faire ça, c'était contre tous ses principes.

Le Dr Di Valastro dû avoir une pensée similaire, car elle avait aussitôt regardé son père lorsque son frère avait décrété que Mac n'aurait pas besoin de mandat. Mackenzie souhaitait vraiment voir que le petit ami de sa sœur ne trempait pas dans les combines de son père. Elle ne voulait pas ôter ses illusions à Evangelyne. Cette dernière n'avait pas besoin de complications supplémentaires, d'avoir d'autres raisons de s'inquiéter. Comme Raffael refusait de quitter Evy, le Dr Di Valastro s'arrangea pour qu'il puisse passer la nuit aux côtés d'Evangelyne. Une gentille attention. Peut-être que le fait que ce soit son frère pouvait y avoir contribué, mais Mackenzie se plaisait à croire qu'Annalisa était quelqu'un de bien. A preuve, elle insistait même pour donner un truc à son frère afin de lui permettre de dormir. Mac en prendrait bien une dose, mais... elle voulait être partout à la fois. Dormir serait une perte de temps.

- Bon... tout le monde a besoin d'un peu de repos, toi en particulier. Je vais faire venir le dessinateur, mais ça prendra peut-être un peu temps pour que je puisse avoir le meilleur. En attendant, toi tu te reposes.

Mackenzie remis son carnet dans la poche de son manteau en se mordillant la lèvre inférieure. Elle avait un message à transmettre à Evy de la part de Liam, mais elle ne savait pas si c'était une bonne idée de le faire... Et puis merde. Au point où c'en était, ça ne pouvait pas être pire. Non?

- Liam voulait que je vous dise qu'il était vraiment désolé pour le bébé et il te souhaite de te remettre rapidement. Je ne le connais pas beaucoup, mais je crois qu'il s'en veut ne pas être arrivé plus tôt.


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t135-the-same-place-but-not-the-same-person-now
avatar


■ En ville depuis le : 25/11/2012
■ Messages : 503
■ Pseudo : Poker Face

■ J'ai : 25 ans
■ Je suis : En couple avec Raffael
■ Je suis : Gérante du Di Valastro Restaurant
■ Mon adresse : #

■ Célébrité : Jennifer Lawrence
■ © Avatar : Athena
■ © Photo identité : Athena

■ Un sujet? : Libre

Evangelyne J. McCarthy


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Mar 10 Sep - 11:08

Elle ne s’était pas attendue à cette réaction de la part de Raffael, mais en même temps comment pouvait-il faire autrement? Il était à bout de nerfs, fatigué et triste. Elle serra doucement sa main lorsqu’il prit la sienne. Elle eut un petit sourire, faible, mais tout de même un sourire lorsqu’il lui fit savoir qu’elle serait prise avec lui. Elle hocha la tête, elle n’avait plus la force de répondre. La détresse dans les yeux de Raffael la tourmentait à présent, elle était fatiguée elle aussi, triste et n’avait qu’une envie fermer les yeux et pleurer. Mais elle aurait voulut le faire seule, sans témoin pour voir. Raffael ne la laisserait pas seule, il l’avait dit et Anna lui avait fait demander un lit. Mackenzie lui annonça qu’elle pourrait maintenant se reposer, le dessinateur viendrait plus tard. Elle avait cependant un message à lui remettre. Lorsque sa sœur lui dit que Liam s’en voulait de ne pas être arrivé plus tôt. Elle craqua complètement. Les larmes qu’elle avait tenté de contenir trouvèrent le chemin de ses yeux et se déversèrent en torrent. Elle dû attendre quelques secondes avant de parler à sa sœur. Elle secoua la tête.

-S’il-te-plaît Mackenzie, dis-lui de ne pas s’en vouloir. Sans lui je serais morte à l’heure qu’il est. C’est triste pour le bébé c’est vrai, mais on pourra en faire un autre. S’il n’était pas intervenu on n’aurait pas la chance de …

Elle ne put terminer sa phrase, mais elle savait qu’ils avaient tous comprit ce qu’elle avait voulut dire. Elle s’était habitué à ce petit être en elle, elle était triste de sa perte c’était vrai. Elle devrait se remettre de cette perte bien entendu, mais si Raffael voulait toujours d’elle, pourquoi pas? Elle n’avait pas rêvé de devenir mère, mais ce petit être qu’elle venait de perdre avait fait naître en elle quelque chose, quelque chose de plus fort que les traumatismes qu’elle avait vécu enfant.

-Dis-lui … dis-lui qu’il a faillit mourir pour moi et que je ne l’oublierai jamais. C’est grâce à lui que je suis en vie. Je lui suis redevable voilà tout.

Elle savait que Raffael ne serait peut-être pas content qu’elle ait dit cela, surtout pas devant son père. Mais elle s’en fichait, Liam n’avait pas hésité à se mettre en danger et à prendre une balle pour qu’elle puisse survivre. Bien sur, elle savait que Raff aurait fait la même chose pour elle, elle commençait à le connaître. Elle lui serra la main avant de la porter à ses lèvres pour l’embrasser. Elle ne savait pas ce qu’il adviendrait d’eux, de leur couple, mais elle savait ce qu’il aurait été prêt à faire pour elle, elle le réalisait. Il était là, elle avait perdu leur enfant et il ne voulait pas la quitter malgré tout. Il voulait être là pour elle, elle n’avait pas eu cette chance très souvent dans sa vie, d’avoir quelqu’un qui était là pour elle et non pas pour profiter d’elle. Elle regarda sa sœur dans les yeux, elle ne pleurait plus maintenant.

-Allez, va arrêter ce malade avant qu’il ne fasse de mal à quelqu’un d’autre. Je sais que tu vas l’avoir, je n’en doute pas.

Elle avait confiance en Mackenzie, elle savait que sa sœur ferait tout en son pouvoir pour le retrouver et le mettre derrière les barreaux.



Just give me a reason Just a little bit's enough Just a second we're not broken just bent And we can learn to love again It's in the stars It's been written in the scars on our hearts We're not broken just bent And we can learn to love again

Revenir en haut Aller en bas




http://streets-philadelphia.forum-canada.com/http://streets-philadelphia.forum-canada.com/t132-mac-being-in-a-relationship-is-a-full-time-job-so-don-t-apply-if-you-re-not-ready
avatar


■ En ville depuis le : 11/10/2012
■ Messages : 2461
■ Pseudo : Athéna

■ J'ai : 32 ans
■ Je suis : une jeune mariée!
■ Je suis : Capitaine, chef de la police
■ Mon adresse : Sud au #36

■ Célébrité : Evangeline Lilly
■ © Avatar : Athéna
■ © Photo identité : Athéna

■ Multicomptes : N/A
■ Un sujet? : Oui, peut-être un

Mackenzie E. Fletcher


break glass and call for help
.:
Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever. Sam 14 Sep - 0:55

Lui dire de ne pas s'en vouloir? Mackenzie pouvait bien faire part à Liam du message d'Evangelyne, mais elle doutait sincèrement qu'avec ce simple message, l'homme arrêterait de s'en vouloir de ne pas avoir pu intervenir à temps. Dieu sait qu'il n'avait rien à se reprocher dans toute cette triste histoire... malheureusement, pour Liam comme pour Raffael et Evy, seul le temps arrangerait les choses. A supposer que ça puisse arranger quelque chose. La jeune femme fut cependant quelque peu rassurée sur l'état psychologique de sa sœur. Elle semblait être quand même optimiste malgré ce qui s'était passé, car elle avait laissé comprendre à tout le monde que même si c'était triste pour le bébé, il lui avait sauvé la vie et que grâce à lui, ils auraient une chance de pouvoir refaire un autre petit bébé... Mac préféra se taire, mais elle était d'avis que sa sœur et Raffael devraient faire le deuil de ce bébé avant de songer à remettre le couvert. On ne guérissait pas d'une histoire pareille en quelques heures. Mac n'osa même pas songer combien il leur serait difficile de voir la chambre qu'ils avaient faite au bébé... La voir vide serait sans aucun doute très pénible. Surtout en ayant conscience que le bébé à qui la chambre était destiné ne pourra jamais y dormir.

- D'accord, je vais lui faire le message. En attendant, toi, tu te reposes. Moi, je vais aller embêter mon dessinateur préféré avant de le traîner ici par le collet. Après, promis, j’attrape ce malade.

Et Mackenzie tourna les talons rapidement pour franchir le seuil de la chambre et gagner l’ascenseur. Elle avait encore du boulot à faire si elle voulait empêcher ce type de nuire.


No point in talking what you should have been
And regretting the things that went on
Life's full of mistakes, destinies and fate
Remove the clouds look at the bigger picture
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Your nightmares follow you like a shadow, forever.

Revenir en haut Aller en bas

Your nightmares follow you like a shadow, forever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Réponse Rapide
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Streets of Philadelphia :: General Hospital

-